jaculatoire

 

définitions

jaculatoire ​​​ adjectif

Religion Oraison jaculatoire : prière courte et fervente.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'avais à peine proféré cette oraison jaculatoire, que j'aperçus un tourbillon blanc qui dégringolait le long du perron.Henry Gréville (1842-1902)
A cette oraison jaculatoire, ma cousine ne répondit rien, et, pour la première fois, je vis une ombre passer sur son visage, ombre d'ennui sans doute.Léon de Tinseau (1842-1921)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JACULATOIRE » adj. m. & f.

Terme de devotion qui se joint particulierement au mot d'oraison. C'est une priere faite du fonds du coeur, quand on l'esleve à Dieu avec une fervente devotion.
 
JACULATOIRE, en termes d'Hydrauliques, se dit des fontaines qui font des jets d'eaux eslevez en l'air, soit par la compression naturellement faite par le poids des eaux dont la source est plus haute, soit par la force des pompes, ou d'autres machines. Les fonteines jaculatoires sont la plus grande beauté d'un jardin.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020