jaillissement

 

définitions

jaillissement ​​​ nom masculin

Action de jaillir, mouvement de ce qui jaillit.
 

synonymes

jaillissement nom masculin

jet

surgissement, éruption, explosion

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A ces âmes sûres de jaillissement inattendu, peu importe le factice de l'attitude, et les facilités des silhouettes affectées.Gustave Kahn (1859-1936)
Le jaillissement permanent de la vie doit être préservé, encouragé, stimulé.Europarl
Si l'on jette au milieu d'un lac une lourde pierre, elle produit un jaillissement considérable, et la masse de l'eau est agitée jusque sur les bords...Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais, à trois cents mètres, lorsqu'il arriva au cuvelage inférieur, elle s'éteignit selon ses prévisions, un jaillissement avait empli le cuffat.Émile Zola (1840-1902)
Pourquoi le hasard aurait-il fait, puisqu'elle n'est qu'un simple accident placé devant le jaillissement de nos désirs, que nous fussions nous-mêmes le but de ceux qu'elle a ?Marcel Proust (1871-1922)
Un paysage tout blanc, tout rose, qui par la floraison des arbres fruitiers est comme le jaillissement du printemps dans un paysage d'hiver.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Toute sa forte jeunesse, sa patience et sa simplicité sont venues aboutir à cela ; à ce jaillissement d'espoir et de désir, à cette prescience d'un contentement miraculeux qui vient.Louis Hémon (1880-1913)
La source, car c'en est une, dont le jaillissement est plus ou moins voisin dans le cœur de la montagne, est devenue intermittente.George Sand (1804-1876)
Rougon s'était arrêté, songeur, et suivait le cortège filant dans le jaillissement des flaques, mouchetant jusqu'aux feuilles basses des arbres.Émile Zola (1840-1902)
La terre vole sous ses griffes et l'entoure d'un jaillissement brunâtre.Marcel Mültzer (1866-1937)
Une « source de jaillissement » pourrait être une image d'un panthéisme émanationniste, nullement d'une création théiste.Albert Farges (1848-1926)
Non, il ne peut suffire de changer, par exemple, le « centre ou la continuité de jaillissement » d'où dérivent les mondes, en « source de jaillissement ».Albert Farges (1848-1926)
Quant à la « source de jaillissement », elle est une formule meilleure, mais encore bien vague, qui se prête trop aisément à une interprétation monistique.Albert Farges (1848-1926)
Partout la solitude, le vide, l'abîme, le gouffre, l'inconnu ; partout l'ombre et le silence, avec çà et là le jaillissement soudain des flammes...Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Ce n'est plus cela du tout, car cette verve robuste vaut surtout par l'insistance, par le copieux, par l'ample jaillissement sans effort ni saccade.Jules Lemaître (1853-1914)
La « continuité de jaillissement » n'eut qu'un nom collectif de ces flots incessants, ce n'est point une cause supérieure.Albert Farges (1848-1926)
Au dehors, le mauvais temps avait repris avec la tombée du jour, et c'était un fracas, un roulement, un jaillissement d'écume, la bataille des roches et de l'eau.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019