jet

 

définitions

jet ​​​ nom masculin

Action de jeter ; mouvement d'une chose lancée parcourant une certaine trajectoire. ➙ lancer. Armes de jet.
Distance parcourue par une chose jetée. À un jet de pierre.
locution D'un seul jet : d'un coup, d'une seule venue. —  Premier jet : première expression de l'œuvre d'un créateur. ➙ ébauche, esquisse.
Mouvement par lequel une chose jaillit avec plus ou moins de force. ➙ giclée, jaillissement. Jet de vapeur. —  locution, familier À jet continu : sans discontinuer.
Jet d'eau : gerbe d'eau jaillissant verticalement et retombant dans un bassin.
Dispositif permettant l'écoulement de l'eau, au bas d'une fenêtre, d'une porte.
abusivement Tuyau d'arrosage.
Rayons qui jaillissent. Un jet de lumière.
Botanique Nouvelle pousse d'un arbre. ➙ rejet.

jet ​​​ nom masculin

anglicisme Avion à réaction.
 

synonymes

jet nom masculin

jaillissement, émission, giclée

lancer, projection

faisceau

trait

[Botanique] drageon, bourgeon, pousse, rejet, rejeton

d'un seul jet

d'un coup, d'une haleine, rapidement, d'une seule venue, sans retouches

jet d'eau

girandole, artichaut (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La cervelle avait éclaboussé le toit de la galerie, un jet pourpre coulait de la plaie, pareil au jet continu d'une source.Émile Zola (1840-1902)
Il avait l'esprit cultivée et étendu, et le rapport de celui-ci fut pour son génie un jet de lumière.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Puis tout le monde s'en alla, l'hôtel redevint paisible, le gaz s'éteignit, et ils s'endormirent au murmure du jet d'eau dans la cour.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il passait six semaines sur une page pour en revenir à l'écrire telle qu'il l'avait tracée du premier jet.George Sand (1804-1876)
Nous devons inciter au débat avec la société civile, mais nous devons être sévères contre ceux dont le seul argument est le jet de pierres.Europarl
Il réclame lui-même une science d'un seul jet qui ramène tout à l'unité et démontre tout par elle.Charles Secrétan (1815-1895)
Le marquis, sous prétexte de l'embrasser, venait de lui souffler un jet de tabac dans la bouche.Guy de Maupassant (1850-1893)
Représentez-vous un jet d'eau contre quelqu'une de vos pauvres parties, toute la plus bouillante que vous puissiez vous imaginer.Madame de Sévigné (1626-1696)
C'est l'éloquence et la poésie fondues d'un seul jet et indivisibles dans tous les cris de l'homme.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Armour vient de me donner un beau garçon et une belle fille d'un seul jet.Auguste Angellier (1848-1911)
Un jet de fumée et d'étincelles força d'abord les paysans à reculer, mais l'entrée se trouva libre presqu'aussitôt.Émile Souvestre (1806-1854)
Au milieu de ce gazon tondu à ras, un mince jet d'eau retombait, avec un bruit monotone, dans un bassin où languissaient de maigres poissons rouges.André Theuriet (1833-1907)
A vau-l'eau avait été le premier jet de sa destinée, mais dans le grand milieu royal.Victor Hugo (1802-1885)
Au milieu de la cour, qui est fort bien pavée, il y a un grand bassin d'eau, avec un jet et des puits au coin.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'hôtel où ils logèrent se distinguait des autres par un jet d'eau clapotant au milieu de sa cour.Gustave Flaubert (1821-1880)
La reconstruction de l'enceinte de la ville et du château remonte à cette époque, mais elle ne fut pas faite d'un seul jet.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Un matin, le jet amoureux, si longtemps accumulé dans la rude créature, avec le bruit d'un coup de feu, part, s'élance vers le ciel.Jules Michelet (1798-1874)
Hier matin j'ai écrit d'un jet la lettre ci-jointe ; à la réflexion cela ne rend plus tout à fait ma pensée sur certains points.Charles Péguy (1873-1914)
L'homme qui relit et qui tient la plume pour se corriger est plus ou moins un autre homme que celui du premier jet.Eugène Delacroix (1798-1863)
Adossé sous une lampe de cuivre, où brûlait un jet de gaz, le gros critique jugeait la pièce devant un cercle attentif.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JET » subst. masc.

Mouvement de quelques corps poussé avec violence. Le jet de la pierre qui se fait avec la fronde est plus violent que celuy qui se fait avec la main. On le dit aussi du coup ou de l'impression qu'il fait. Il a gagé de toucher à cette giroüette en trois jets de pierre. Ce mot vient de jactus.
 
JET, se dit aussi de l'espace que parcourt le corps qu'on a poussé avec violence. Cette maison est située à deux jets de pierre de la ville.
 
JET, se dit aussi de ce que la nature pousse dans les plantes & les arbres. On est obligé en couppant les taillis, de laisser les jets de la plus belle venuë au nombre de 16. par arpent, pour les laisser croistre en haute fustaye. on deffend l'entrée des bestiaux dans les taillis fraischement couppez, de peur qu'ils ne mangent le bourgeon, ou le nouveau jet.
 
JET, se dit aussi des abeilles, qui font une ou deux fois par an un nouvel essaim, qu'on met dans de nouvelles ruches.
 
JET, se dit aussi du mouvement des eaux qui sont élevées en l'air. On a fait plusieurs beaux jets d'eau dans ce jardin. cette gerbe d'eau est composée de 50. jets.
 
JET, signifie aussi, Calcul, supputation faite par voye d'Arithmetique. Le jet à la plume est plus seur que celuy des jettons. j'ay fait le jet de toutes ces sommes, elles montent à tant.
 
JET, en termes de Fauconnerie, est une petite entrave ou cep qu'on met aux pieds de l'oiseau, ou l'attache d'envoy ou de retenuë d'un oiseau de proye. On attache les vervelles à un touret qui tient aux jets. Ce mot s'escrit aussi getz, & vient de giez, vieux mot François qui signifioit lien & attache. Voyez Menage. En Latin on les appelle jacti, comme on voit dans le livre de la Venerie de l'Empereur Frederic II.
 
On dit aussi à la pesche, un jet de filet, pour dire, un coup de filet. St. Pierre en un jet de filet lasché au nom du Sauveur, prit tant de poissons qu'il pensa faire enfoncer la barque.
 
JET, chez les Fondeurs, se dit des tuyaux qu'ils font pour faire couler le metail dans leurs moules. Il y avoit tant de jets pour fondre cette figure. On dit aussi, qu'une figure est d'un beau jet, quand elle est bien venuë, quand la fonte a bien reüssi.
 
JET, en termes de Marine, signifie l'appareil complet de toutes les voiles d'un vaisseau. Un vaisseau bien équippé doit avoir du moins deux jets de voiles, & de la toile pour en faire. On dit aussi, Faire le jet des marchandises, quand dans de gros temps on est obligé de jetter une partie de la charge du vaisseau dans la mer pour le soûlager. En la mer du Levant la coustume est que le Marchand le premier fasse le jet de quelque chose du sien. Le Guidon regle l'ordre des choses dont on doit faire le jet, au tiltre des Avaries. Les Pilotes croyent que l'huile calme & adoucit la tourmente : ce qui les porte à en faire le jet plustost que des autres marchandises.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020