jaunir

 

définitions

jaunir ​​​ verbe

verbe transitif Rendre jaune, colorer de jaune. —  au participe passé Doigts jaunis par la nicotine.
verbe intransitif Devenir jaune. Papier qui a jauni.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je jaunis

tu jaunis

il jaunit / elle jaunit

nous jaunissons

vous jaunissez

ils jaunissent / elles jaunissent

imparfait

je jaunissais

tu jaunissais

il jaunissait / elle jaunissait

nous jaunissions

vous jaunissiez

ils jaunissaient / elles jaunissaient

passé simple

je jaunis

tu jaunis

il jaunit / elle jaunit

nous jaunîmes

vous jaunîtes

ils jaunirent / elles jaunirent

futur simple

je jaunirai

tu jauniras

il jaunira / elle jaunira

nous jaunirons

vous jaunirez

ils jauniront / elles jauniront

 

synonymes

jaunir verbe intransitif

pâlir, se décolorer, se faner, passer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces dents, faites d'un ivoire compact et sans stries, plus dur que celui des éléphants, et moins prompt à jaunir, sont très recherchées.Jules Verne (1828-1905)
D'un geste, elle montrait les arbres de la pelouse qui commençaient à jaunir.Émile Zola (1840-1902)
L'avoine et le blé furent coupés et mis en grange sous un ciel clair, sans éclat, au temps où les feuilles des bouleaux et des trembles commencent à jaunir.Louis Hémon (1880-1913)
L'écriture commença par jaunir, puis s'effaça peu à peu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Lorsqu'elle les rouvrit, ce fut pour regarder au loin, par-dessus les haies, un champ immense qui commençait à jaunir.Lucien Biart (1828-1897)
Ces dents, faites d'un ivoire compact et sans stries, plus dur que celui des éléphants, et moins prompt à jaunir, sont très-recherchées.Jules Verne (1828-1905)
Rien qu'une longue ligne d'écume lumineuse, et, par endroits, comme des feux blancs qui semblaient pétiller, jaunir et verdir.Marcel Schwob (1867-1905)
Tout ce qui est facile, les rires, la bonne honorabilité, les conversations oiseuses me font jaunir et bâiller.Maurice Barrès (1862-1923)
Les récoltes commençaient à jaunir, et les seigles, qui étaient superbes, atteignaient l'épaule d'un homme.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Valville avait vu, tout au contraire, son camarade jaunir davantage, les joues du malheureux se creuser encore, son dos se voûter.Paul Bourget (1852-1935)
Les arbres, à travers la campagne, commencent de jaunir et de se dépouiller, et le ciel est funèbre.Octave Mirbeau (1848-1917)
Au bord des haies, les chatons des noisetiers commençaient à jaunir, et les fleurs des cornouillers ouvraient leurs étamines d'or aux nœuds des branches nues.André Theuriet (1833-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JAUNIR » v. act. & n.

Rendre jaune, soit par la teinture, ou par la peinture. On jaunissoit autrefois les maisons en signe d'infamie aprés des rebellions ou des banqueroutes. Il signifie aussi, Devenir jaune. L'esté n'a pas encore jauni les bleds. ce citron commence à jaunir.
 
JAUNI, IE. part. & adj.

Définition de « REJAUNIR » v. act.

& redupl. Redevenir jaune, ou rendre jaune. La campagne reverdit au printemps, & rejaunit en été. La mode est venuë de rejaunir les portes des vieilles maisons : autrefois c'étoit une marque d'infamie.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020