jaunisse

 

définitions

jaunisse ​​​ nom féminin

Ictère. Avoir la jaunisse. —  au figuré, familier En faire une jaunisse, éprouver un violent dépit de (qqch.) → [→ en faire une maladie].
 

synonymes

jaunisse nom féminin

ictère, cholémie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aussi la peur agissait-elle sur tout le monde ; les femmes grosses que je voyais passer me faisaient peine ; la plupart avaient la jaunisse de frayeur.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
La jaunisse se déclara le lendemain de son retour chez elle.Astolphe de Custine (1790-1857)
L'année n'avait pas été bonne pour les mûriers, et les vers à soie avaient eu malheureusement la jaunisse.Paul Féval (1816-1887)
Il mourut, après avoir langui long-temps, d'une jaunisse invétérée.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Bajaumont était tombé malade de peur, et il avait une jaunisse dont il ne se débarbouilla jamais entièrement.Paul Lacroix (1806-1884)
Cette humanité peinte me semblait une figuration d'hommes et de femmes, ayant la jaunisse dans la demi-nuit d'une cave.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et, vous savez, si je n'en trouve pas une photo, je suis capable d'avoir la jaunisse...Aimery de Comminges (1862-1925)
J'eus une forte maladie, une horrible jaunisse ; une grande mélancolie s'empara de moi ; mais les soins touchants de ma mère, les sages conseils de mon père, me rendirent à moi-même.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
C'est comme un homme qui a la jaunisse, il ne doit pas regarder la carte géographique des pays par où il doit passer ; il verrait tout en jaune.Stendhal (1783-1842)
Car il voyait tout en noir, peut-être à cause de sa jaunisse.Gustave Flaubert (1821-1880)
A la sortie d'une jaunisse cela n'était pas très raisonnable...Maurice Fleury (1856-1921)
La voisine prenait une figure apitoyée, semblait lui présenter ses condoléances, comme si tous les cochons de la charcuterie avaient eu la jaunisse.Émile Zola (1840-1902)
Mes parents ne les rappelaient que pour déplorer leur folie, car ils blâmaient tout, ils avaient la jaunisse, il faut le répéter pour expliquer mon malheur d'une façon raisonnable.Stendhal (1783-1842)
Van conclut son discours en me disant qu'il voyait des symptômes de jaunisse dans mes yeux et sur ma peau.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Je l'ai entendu parler de vous en termes dont votre femme eût été bien satisfaite, et capables de donner la jaunisse à tous vos amis.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
C'est un petit homme bossu, avec une énorme tête à jaunisse dont le menton semble être toujours tiré, allongé par des mains invisibles.Hugues Rebell (1867-1905)
Thucydide ne parle ni d'hémorrhagie, ni de jaunisse, ni de rachialgie, ni de déjections noires, phénomènes trop frappants pour qu'il eût omis de les signaler.Charles Anglada (1806-?)
Jacobus eut une attaque de jaunisse en songeant à la mystification dont il avait été un moment la victime.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Le cuistot en eut la jaunisse, dut être évacué et mis au repos pendant un mois.Marcel Mültzer (1866-1937)
Ça donne la jaunisse ; faut aller à l'hospice ; voyez la directrice ; mangez de la réglisse ; mon père en vendait et m'en régalait, aussi ça m'allait.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JAUNISSE » subst. fem.

Maladie qui rend jaune, & qui vient d'un degorgement de bile. Voyez Ictere.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020