javeline

 

définitions

javeline ​​​ nom féminin

Javelot mince et léger.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Que lui en coûtera-t-il de plus qu'un coup de poignard ou de javeline pour se débarrasser à jamais de cet obstacle ?Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Les écuyers, tous les jours, s'amusaient au maniement de la javeline.Gustave Flaubert (1821-1880)
Alors le kamalingo, tournant tout d'un coup, l'attendit d'un air ferme, et lui lança une seconde javeline qui lui perça le corps.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Cache-moi ta javeline dans les côtes d'un ennemi.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Dans un calme et robuste paysage aux lointains fuyants, de jeunes hommes s'exercent à lancer la javeline sous l'œil fier et attendri des mères et des fiancées.Joséphin Péladan (1859-1918)
Quelques-uns, les deux tempes traversées par une javeline, balançaient leur tête comme des ours.Gustave Flaubert (1821-1880)
Remettant sa javeline à sa place, il se rassit dans son fauteuil, et parut se livrer à des pensées mélancoliques.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Des hommes couraient au galop avec un seul pied sur le cheval, et dans cette position lançaient la javeline ou la flèche droit au but.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Cedric a une autre javeline fixée à sa ceinture, et tu sais qu'il ne manque pas toujours son but.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Ils ont aussi une sorte de javeline qui ressemble à nos demi-lances.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Tous les seigneurs, dont le nombre est fort grand, se rassemblent au palais ; et, courant la javeline à la main, ils donnent la représentation d'une espèce de combat.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Enfin, l'animal sembla reprendre courage et se remit à marcher en baissant toutefois la tête, comme s'il eût encore entendu siffler à ses oreilles la terrible javeline.Charles de Bernard (1804-1850)
Djerrid, javeline turque à pointe émoussée, qui est lancée, par les cavaliers avec une grande forcé et grande précision.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle est assise sur une tortue, et tient d'une main une javeline, et de l'autre un arc.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Quand la javeline vous atteignit, vous êtes tombé sans force ; son ordre exprès fut de vous conduire dans cet appartement.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Exceller à la lutte, au maniement du cheval, au tir à la carabine ou à lancer la javeline, tels avaient été jusqu'alors les meilleurs moyens de s'attirer sa faveur.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
L'un d'eux fixa sa poursuite : le malheureux, pour alléger sa course, abandonna jusqu'à son bouclier et sa javeline.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JAVELINE » s. f.

Arme-d'hast, ou demie-pique, dont les Anciens se servoient tant à pied qu'à cheval. Elle avoit cinq pieds & demi de long, & son fer avoit trois faces aboutissantes en pointe.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020