Email catcher

jeunet

Définition

Définition de jeunet ​​​ , jeunette ​​​ adjectif et nom féminin

familier Bien jeune. ➙ jeunot. nom féminin Une jeunette.

Exemples

Phrases avec le mot jeunet

Elle était vieille, très vieille, malgré sa tournure jeunette, ainsi vue de dos sous son petit châle brun.Pierre Loti (1850-1923)
J'ai voulu lui rappeler le petit jeunet, si blond, mais elle a fait semblant de chercher dans ses souvenirs, sans le retrouver.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Après cela, tu étais si jeunette et les temps étaient si mauvais...Paul Mahalin (1838-1899)
Jusqu'à trente ans au moins, il aura l'air jeunet.Victor Cherbuliez (1829-1899)
L'aînée partagera son expérience avec la jeunette, une génisse d'à peine 3 ans encore un brin nerveuse et empruntée.Ouest-France, Erwan PASTOL, 27/02/2010
Elle entrera en retraite, un peu seulette, toute jeunette, pleine d'enthousiasme, animée d'une grande détermination.Ouest-France, 09/07/2018
Vous vous jugez un peu naïf, un peu jeunet, tranchons le mot, un peu ridicule.Paul Bourget (1852-1935)
A sa taille svelte, à son visage imberbe et jeunet, on lui donnerait moins que son âge.Arvède Barine (1840-1908)
Croyez-vous que, toute jeunette et innocente qu'elle est, elle ne se soit pas avisée de ce que vous êtes par rapport à tous les autres prétendants qu'elle pourrait regarder ?George Sand (1804-1876)
Réparties dans les deux chambrées attenantes, ses quatre congénères, des jeunettes pour certaines d'entre elles, sont pour leur part en arrêt de travail.Ouest-France, Fabienne MENGUY, 04/04/2021
Or, ils ont besoin d'entendre que dans un mariage arrangé tout le monde est malheureux (hormis le vieux mari, bien content d'épouser une jeunette).L'école des parents, 2021, Ghada Hatem-Gantzer, Anne Lamy (Cairn.info)
C'étaient de tout petits bonshommes en manteaux courts, le képi sur l'oreille et l'allure jeunette.Alphonse Daudet (1840-1897)
Aussi, vois-tu, j'ai hâte de te voir mariée, quoique jeunette.Jean Aicard (1848-1921)
Cependant elle est encore, pour certaines choses, trop jeunette.Jean Aicard (1848-1921)
Tout jeunet, en revenant de la ville où il avait vu des images, crayonnait et dessinait, et tourmentait son père à l'effet d'avoir des sous pour acheter des crayons.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Nous lui savions gré de sa bonne grâce naturelle, qui le faisait nous traiter en camarades, nous jeunets, timides et obscurs.Ernest Daudet (1837-1921)
Je distinguai bien de son côté une certaine surprise à rencontrer l'écrivain d'analyse qu'il avait cité dans ses graves livres, si jeunet encore et vêtu d'un costume de gommeux.Paul Bourget (1852-1935)
Sur d'autres toiles il utilise le thème classique du couple mal assorti : le vieillard et la jeunette, poncif des farces et des histoires drôles.XVIIe siècle, 2001, Rudolf Dekker (Cairn.info)
Les deux filles aux caractères radicalement différents veulent rebooster le moral de la mère, au fond du trou depuis que leur père est parti avec une jeunette.Ouest-France, Pascale LE GARREC, 06/05/2018
Elle, la cliente, d'un âge que l'on pouvait qualifier de certain, se sentit toute guillerette et jeunette en cet instant.Sigila, 2020, Isabelle Baladier-Bloch (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de JEUNET, ETTE adj.

diminutif de jeune.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.