jouteur

 

définitions

jouteur ​​​ , jouteuse ​​​ nom

rare Personne qui joute contre qqn.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Damville est un rude jouteur, sans compter que nous avons à nos trousses une foule de roquets de moindre importance.Michel Zévaco (1860-1918)
Une fois de plus, il venait de se laisser duper par ce terrible jouteur.Michel Zévaco (1860-1918)
Et chacun parmi eux se demandait quel pouvait être ce rude jouteur.Paul Féval (1816-1887)
On le savait un redoutable jouteur aux luttes de la parole.Pamphile Le May (1837-1918)
Toutefois, il se remit promptement, et, reconnaissant au fond de lui-même qu'il avait affaire à un rude jouteur, il résolut d'assommer d'un mot son adversaire.Michel Zévaco (1860-1918)
C'était un si rude jouteur que ce damné cardinal !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'essentiel pour lui était d'être délivré du vieux et terrible jouteur.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JOUSTEUR » s. m.

Cavalier qui combat avec la lance. Il y avoit de rudes jousteurs en cette occasion. On le dit aussi figurément des champions qui disputent, qui combattent en d'autres sortes d'exercices.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020