julien

 

définitions

julien ​​​ , julienne ​​​ adjectif

Calendrier julien, réformé par Jules César, et modifié ensuite par Grégoire XIII (➙ grégorien). Année julienne, de 365 jours ou de 366 jours (bissextile).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Julien ira le trouver, vois-tu, et nous le forcerons à t'épouser ; et comme nous vous garderons tous les deux, nous le forcerons bien aussi à te rendre heureuse.Guy de Maupassant (1850-1893)
Julien n'eut pas le temps de saisir son arc, et il s'en affligea comme d'un malheur.Gustave Flaubert (1821-1880)
Julien éprouva que le moindre raisonnement l'irritait, loin de la calmer, elle y voyait le langage de l'enfer.Stendhal (1783-1842)
Julien était à mille lieues des idées du paysan, il regardait avec étonnement ce beau jeune homme, il admirait sa grâce à monter à cheval.Stendhal (1783-1842)
Julien vit en fils de seigneur dans un château à quatre tours avec des toits pointus recouverts d'écailles de plomb.Marcel Schwob (1867-1905)
Julien fut saisi d'une envie démesurée de purger la terre d'un de ses plus lâches coquins...Stendhal (1783-1842)
Julien, qui les écoutait, en poussait des cris ; alors son père ne doutait pas qu'il ne fût plus tard un conquérant.Gustave Flaubert (1821-1880)
Julien, debout près de sa femme, la tenait par la taille, et tous deux regardaient au loin pour découvrir le point indiqué.Guy de Maupassant (1850-1893)
Julien venait d'acheter dans une vente publique une nouvelle voiture, un phaéton ne demandant qu'un cheval, afin de pouvoir sortir deux fois par mois.Guy de Maupassant (1850-1893)
Julien penchait son corps, dépliait les bras, et, s'arc-boutant des pieds, se renversait avec une torsion de la taille, pour avoir plus de force.Gustave Flaubert (1821-1880)
Julien était encore dans le premier sommeil, quand il fut réveillé en sursaut par la voix de deux personnes qui parlaient dans sa chambre, sans trop se gêner.Stendhal (1783-1842)
Julien, que son frère tenait par la main, était tout fier d'être de la partie.Augustine Fouillée (1833-1923)
Julien remercia beaucoup la fileuse de tout ce qu'elle venait de lui apprendre, et on alla se mettre à table.Augustine Fouillée (1833-1923)
Julien prit alors le parti de réfléchir tout seul à ce qu'il voyait, puis de lire dans son livre.Augustine Fouillée (1833-1923)
Julien n'avait jamais été à pareille fête, car il n'avait pas encore vu un si nombreux troupeau ; aussi il s'agitait de plaisir dans la voiture.Augustine Fouillée (1833-1923)
Julien salua et se retira sans mot dire, laissant le marquis fort étonné, il était hors d'état de parler, il s'enferma dans sa chambre.Stendhal (1783-1842)
Julien trouva que le son de la pendule avait quelque chose d'imposant et de funèbre.Stendhal (1783-1842)
Julien aussi semblait changé, plus gai, sans impatiences, comme si l'amitié des deux familles avait apporté la paix et la joie dans chacune d'elles.Guy de Maupassant (1850-1893)
Julien cependant parlait à peine à sa femme, comme s'il eût gardé contre elle une grosse colère depuis qu'elle avait refusé de renvoyer la bonne.Guy de Maupassant (1850-1893)
Julien fut stupéfait, puis accablé d'une fatigue soudaine ; et un dégoût, une tristesse immense l'envahit.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020