jupitérien

 

définitions

jupitérien ​​​ , jupitérienne ​​​ adjectif

Relatif au dieu Jupiter. —  De la planète Jupiter. ➙ jovien.
Qui a un caractère impérieux, dominateur.
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JUPITER » s. m.

L'une des sept Planetes, dont l'orbite est située entre Saturne & Mars. Il fait son cours en douze ans & trois cens douze jours. Il est quelquefois éclipsé par la Lune, par le Soleil, & même par Mars. Il a deux macules en forme d'escharpe, qui prouvent qu'il se meut circulairement sur son centre. Galilée a le premier descouvert quatre estoiles ou petites Lunes qui roulent autour de luy, qu'il a appellées les Astres de Medicis ; & les autres les nomment les Satellites de Jupiter. Ces astres ont des mouvements differents, & le plus essoigné fait son tour en 16. jours & dixhuit heures. Ils souffrent souvent des eclipses, dont les observations sont fort utiles à connoistre les longitudes. Hevelius a observé Jupiter de la grandeur de sept pouces, ayant des inégalitez comme la Lune. Mr. Cassini a aussi descouvert plusieurs changements dans Jupiter, tant dans les trois bandes obscures qu'on y voit d'ordinaire, que dans le reste de son disque. Il y a vû naistre des taches, & quelquefois des brillants ; & enfin il y a remarqué une tache permanente ; par le moyen de laquelle il a conclu que Jupiter tourne autour de son axe en neuf heures 56. minutes. Mais le pere Gottinies Professeur au College des Jesuites à Rome pretend estre le premier Auteur de cette descouverte de mouvement du Jupiter ; & encore Eustachio Divini & Campani pretendent que c'est par le moyen de leurs lunettes qu'on a descouvert ces taches, & en contestent la gloire de l'invention à l'un & à l'autre, comme ils se la disputent entre eux.
 
JUPITER, est un astre benin, & est appellé par les Astrologues la grande Fortune ; & Venus la petite Fortune.
 
JUPITER, chez les Chymistes, signifie de l'estain ; & la calcination de Jupiter est de la potée, ou de la chaux d'estain. Nicot & Monet disent qu'il signifie le cuivre. Mais ils se trompent lourdement.
 
JUPITER, en Poësie & chez les Payens, estoit le plus grand de leurs faux Dieux. Il a eu diverses épithetes. Jupiter Olympien, Capitolin, Jupiter Ammon. Jupiter Hospitalier, &c. Ce mot est Latin, & est composé, selon quelques-uns, de juvans & de pater, quasi juvans pater. D'autres aiment mieux le tirer de Jovis, qui estoit autresfois nominatif. Selon ce sentiment, Jupiter est dit comme Jovis pater, Pere Jovis, comme on dit Mars piter, pour Mars pater, Pere Mars, Dieu Mars.
Vidéos La redingote La redingote

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020