Email catcher

libertinage

Définition

Définition de libertinage ​​​ nom masculin

Histoire Indépendance d'esprit ; spécialement incrédulité, rationalisme areligieux.
Licence des mœurs.

Synonymes

Synonymes de libertinage nom masculin

galanterie

immoralité, débauche, vice, licence (littéraire), dissolution (littéraire ou vieilli)

débordements, dérèglements, dévergondage, frasques

[vieux] athéisme, impiété, incrédulité, irréligion, libre pensée

Exemples

Phrases avec le mot libertinage

Lui-même adepte du libertinage, le couple avait senti qu'il y avait un coup à jouer dans ce domaine.Ouest-France, Céline MARTIN, 11/12/2019
Dans une société en quête de sens, il défie l'autorité, lutte contre les hypocrisies sans imaginer que son libertinage le mènera à sa perte.Ouest-France, 13/11/2019
Quelle destinée pour la philosophie d'être fille en quelque sorte du libertinage !Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Des détenus, souvent récidivistes, pour mauvaise conduite, libertinage ou encore vol, y sont aussi gardés.Ouest-France, Juliette BOURGAULT, 21/08/2021
Après ce début déjà subversif pour l'époque, l'écrivain poursuit sur une scène de libertinage collective.Ouest-France, Mariette THOM, 21/03/2021
Il a du libertinage dans l'imagination et de la préciosité dans le style.Émile Faguet (1847-1916)
C'était une sorte de tribut, que les mariés payaient au libertinage de leurs amis.Paul Lacroix (1806-1884)
La catégorie historiographique du libertinage s'est ainsi constituée à travers une citation directe, et même, peut-on dire, une incorporation du discours d'accusation garassien.XVIIe siècle, 2004, Jean-Pierre Cavaillé (Cairn.info)
Dans leur libertinage musical, les deux artistes ont alterné musique, propos humoristiques et anecdotes.Ouest-France, 24/01/2020
Mais qui sait qu'à l'origine le libertinage était surtout intellectuel ?Ça m'intéresse, 20/08/2021, « Les origines du libertinage »
De ces liaisons, de ce libertinage, beaucoup de filles descendaient au métier du vice.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Dans ce libertinage, le jeu de séduction renvoie à la connivence autour d'un code partagé plus qu'à la tromperie.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2015, Maria Tortajada (Cairn.info)
En ce sens, le lecteur est partie prenante et cible de la rhétorique libertine visant à gagner le jeune novice à la cause du libertinage.Dix-huitième siècle, 2017, Élise Sultan (Cairn.info)
Elle invoque à son tour le libertinage comme dynamique de la transgression.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2015, Michel Delon (Cairn.info)
J'ai rarement entendu, dans ma vie, un homme juger avec autant de bon sens et d'impartialité les êtres et les choses ; et quant au libertinage...Georges Darien (1862-1921)
De désespoir, je me suis précipité dans un libertinage affreux.Denis Diderot (1713-1784)
Il ne convient pas davantage d'assimiler cette attitude à l'ancien libertinage, d'invoquer la philosophie épicurienne ou la dégradation de la moralité.Le débat, 2004, Dominique Ottavi (Cairn.info)
Dernier jour, aussi, pour découvrir l'exposition le temps des libertinages proposée dans le cabinet de curiosité.Ouest-France, 03/01/2015
Ils jouent à s'attirer puis à se repousser, entre libertinage et amour naissant.Ouest-France, Aline GÉRARD, 30/07/2021
D'un point de vue structurel, l'auteur nous montre les différences profondes entre le libertinage simple et le libertinage du prédateur.Le divan familial, 2011, Élisabeth Darchis (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LIBERTINAGE s. m.

Vie ou conduite libertine. Le libertinage des femmes est grand dans ce siecle, pour dire, leur coqueterie. Il ne faut pas écouter les discours qui sentent le libertinage.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine