Email catcher

galanterie

Définition

Définition de galanterie ​​​ nom féminin

Courtoisie empressée auprès des femmes. La vieille galanterie française.
Propos flatteur adressé à une femme. Débiter des galanteries.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot galanterie

Il ne lui manquait pas même la galanterie qui parfait l'honnête homme de ce siècle.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2008, Aurore Gutierrez-laffond (Cairn.info)
En effet, la murûwwa est essentiellement un code de galanterie dont une des principales manifestations est de soustraire la gent féminine à toute tâche pénible.L'Autre, 2003, Corinne Fortier (Cairn.info)
Une distanciation sociale volontaire qui fonctionne bien : la crainte d'être infecté a fait disparaître les interminables bouchons des heures de pointe, en même temps que la célèbre galanterie polonaise.Ouest-France, 23/03/2020
Mais elle est révélatrice de l'aura française en matière de romantisme et de galanterie.Ça m'intéresse, 13/02/2017, « Le romantisme français existe t-il encore ? »
Il faut avoir beaucoup de galanterie et d'esprit pour les entreprendre, et pour qu'une dame veuille vous accepter, car elles sont fort délicates.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Je sais que les jeunes personnes sont disposées à mésinterpréter l'insignifiante galanterie des gens du monde.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
La galanterie semble parfois être un concept à géométrie variable.Capital, 10/03/2021, « Après trois rendez-vous galants, il lui demande de lui rembourser… »
Ainsi la version honnête de la galanterie échoue aussi lamentablement que la version libertine.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2013, Nathalie Ferrand (Cairn.info)
Elle regrette que les femmes peinent parfois à reconnaître, derrière une prétendue galanterie, une forme de machisme.Ouest-France, Pascale LE GARREC, 08/03/2020
Si on leur adresse quelques galanteries, elles vous regardent bouche béante sans vous comprendre, ou vous disent monsieur !Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Ils mobilisent en fait un registre de pratiques masculines issues de l'aristocratie et des cours françaises et anglaises : la galanterie, associée aux gentlemen.Nouvelles questions féministes, 2019, Amélie Beaumont (Cairn.info)
On respecte la mixité, souvent sous le signe de la galanterie.Ouest-France, 09/06/2018
Il se peut que la galanterie soit une ressource culturelle non renouvelable, vouée à s'épuiser comme l'énergie fossile.Commentaire, 2006, Claude Habib (Cairn.info)
C'est dire que ces années sont marquées jusque dans le quotidien par cette ouverture vers une sorte de galanterie sentimentale.Le Temps des Médias, 2012, Hélène Duccini (Cairn.info)
Ce monde de la galanterie agrège des gens qui entendent se distinguer et qui par ailleurs appartiennent à des milieux divers.Langage & société, 2014, Yana Grinshpun (Cairn.info)
Et, par galanterie, les handballeurs sont sans doute prêts à laisser leur place en haut de l'affiche.Ouest-France, 03/02/2018
Il n'y avait pas à servir la reine en galanterie.Jules Michelet (1798-1874)
En ce sens, la galanterie comme nouveau moyen de régler les rapports entre les hommes n'est pas nécessaire à la vie bonne.Littératures classiques, 2012, Julia Chamard-Bergeron (Cairn.info)
C'était la première fois que leur ami hasardait quelque chose qui ressemblât à une galanterie ; elle en conçut plus de tristesse que de joie.Louis Ulbach (1822-1889)
Il s'agit là d'une position limite induite par un autre trait caractéristique de la galanterie : le refus du pédant et du scolaire.Littératures classiques, 2012, Nicholas Dion (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GALANTERIE subst. fem.

Ce qui est galant ; & se dit des actions & des choses. La galanterie est naturelle à cet homme-là. cet amant a envoyé cent galanteries à son accordée. voilà un beau trait de galanterie. les lettres de cet Auteur ne contiennent qu'une fausse galanterie.
 
GALANTERIE, se dit aussi de l'attache qu'on a à courtiser les Dames. Il se prend en bonne & en mauvaise part. Il y a galanterie ouverte entre ces deux personnes ; leur commerce ne passe point l'honneste galanterie.
 
On dit aussi, qu'un homme a gagné quelque galanterie avec une femme, pour dire, quelque petite faveur de Venus qui demande des remedes.
 
On dit aussi figurément & avec hyperbole, Cette affaire-là n'est qu'une pure galanterie, pour dire, Ce n'est pas une chose de consequence.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots du sport et de l'olympisme Top 10 des mots du sport et de l'olympisme

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 approchent à grands pas ! Que ce soit en lisant la presse ou en écoutant les commentateurs,...

Marjorie Jean 18/06/2024
sondage de la semaine