mâcon

 

définitions

mâcon ​​​ nom masculin

Vin du Mâconnais. Du mâcon blanc, rouge.

maçon ​​​ , maçonne ​​​ nom et adjectif

Personne qui bâtit les maisons, fait des travaux de maçonnerie.
adjectif au figuré Se dit de certains animaux constructeurs. Abeille, fourmi maçonne.
Franc-maçon.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « mâcon »

Mâcon fait un grand commerce de vins ; aussi, en maint endroit dans les rues on entendait le maillet sonore des tonneliers frappant sur les barriques.Augustine Fouillée (1833-1923)
Mâcon est une ville à demi suisse, à demi méridionale, assez laide d'ailleurs.Gérard de Nerval (1808-1855)

Exemples de « maçon »

Pendant ce temps-là, quatre hommes, précédés d'un maçon, tournèrent le parc, et arrivèrent sur le côté du château dont la défense était plus difficile.Albert Delpit (1849-1893)
N'avait-il pas craint que la blouse du maçon ne fît tache au milieu de ce luxe ?Jules Lermina (1839-1915)
C'est à la femelle que reviennent les rudes travaux du puisatier et du maçon, les dangers de la chasse et de la guerre.Remy de Gourmont (1858-1915)
Le salaire d'un ouvrier maçon est de 5 à 6 francs par jour ; leurs aides, qui sont souvent des femmes, reçoivent 1 fr.Émile de Laveleye (1822-1892)
Le second, c'est-à-dire la solidité des fondements, ne regarde que le maçon ; et ce point, une fausse modestie ne m'empêchera pas de le proclamer hautement, est le plus important.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Une partie des habitants de la contrée était montée sur ces échafaudages, et l'un d'eux reçut le verre que le maçon avait lancé dans cette direction.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Son goût pour « les œuvres mécaniques » lui fait, tantôt suivre « un maçon qui raccoustroit », tantôt regarder « des charpentiers qui mettoient des cloisons ».Jean Héroard (1551-1628)
Après cela, si le maçon se croit supérieur au poète et le poète au maçon, c'est leur affaire.Anatole France (1844-1924)
C'est une erreur très-commune d'employer ce moi pour maçonnage, qui est le travail du maçon : et pour maçonnerie, qui est l'ouvrage achevé.Thomas Maguire (1776-1854)
Si même c'est un pauvre maçon très rude et malhabile qui l'a dégrossie, cette pierre fut achevée par le plus puissant des sculpteurs, le temps.Anatole France (1844-1924)
Excellent maçon, outil de choix, il redoutait les côtés théoriques du métier, les calculs, les écritures.Georges Eekhoud (1854-1927)
L'apprenti maçon est un « voltigueur », parce qu'il voltige sur les échelles, ou un « chétif », titre que justifient les brimades dont ces jeunes gens sont l'objet.Paul Sébillot (1843-1918)
Et l'émotion visible du petit maçon, qui claquait presque des dents, ajoutait à la vraisemblance de la scène.Daniel Lesueur (1854-1921)
L'obélisque élevé au-dessus des fontaines, l'échafaudage tremblant du maçon, les tréteaux nomades du baladin, portaient des spectateurs.Charles Nodier (1780-1844)
C'est de cette façon qu'un cuirassier ou un maçon accueille aujourd'hui et essaye un nouveau camarade.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il me semble qu'il faut être franc-maçon pour obtenir des informations sur ce type d'initiatives.Europarl
Le maçon, tenant le marteau d'une main et la truelle de l'autre, prononça en vers naïfs un discours dont nous ne donnons ici que le résumé en prose.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Il accusa la sorcière du maléfice qu'il éprouvait ; on l'arrêta, et le juge lui dit qu'elle ne se sauverait qu'en guérissant le maçon.Paul Lacroix (1806-1884)
On ne comptait aucun maçon parmi ces ouvriers, et de fait, il n'en était pas besoin, puisque toutes ces maisons des factoreries du nord sont construites en bois.Jules Verne (1828-1905)
L'ouvrage de ces insectes est travail de maçon, mais de maçon rustique plus versé dans le pisé que dans la pierre de taille.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MAÇON » subst. masc.

Celuy qui entreprend la construction d'un bastiment, d'une muraille. Il a fait marché avec un Maistre Maçon pour luy bastir une telle maison suivant un tel dessein, & pour un tel prix, la clef à la main. On nomme des Jurez & Maistres Maçons pour estimer dés ouvrages pour visiter des bastiments, quand il y a quelque contestation sur ce sujet en Justice.
 
On appelle aussi Maçon, celuy qui travaille sous ces Maistres à la construction d'un bastiment, & qui employe le plastre & le mortier. Les gens propres apprehendent à voir venir les Maçons chez eux. Un aide à Maçon, est celuy qui sert à gascher le plastre, & à luy apporter les materiaux.
 
MAÇON, se dit figurément & par injure à toutes sortes d'ouvriers qui travaillent grossierement & malproprement à quelque besogne que ce soit. Un Savetier dit à son apprentif, qu'il travaille en vray Maçon. Le Maçon dit au sien, qu'il travaille en vray Savetier. Isidore dit que ce mot vient de Machir & de machines, à cause qu'un Maçon est obligé de se servir de Machines pour travailler sur le haut des maisons. Plusieurs le derivent de machino-Du Cange le derive de macerio, parce qu'on a appellé maceriae, ces longues murailles de closture qui enferment les vignes & autres heritages ; & qu'ainsi un Maçon est maceriarum constructor. On a appellé aussi un Maçon dans la basse Latinité, Magister Comacinus : ce que Leindenbrock dit estre derivé de Comacina, Isle de la Romagne, où du temps des Lombards se trouvoient les meilleurs Architectes.
Le mot du jour Vous avez dit « séparatistes » ? Vous avez dit « séparatistes » ?

Septembre 2020, le gouvernement annonce un projet de loi contre le séparatisme ; un mois plus tard, le mot disparaît officiellement du texte proposé. Et pour cause : comment définir rigoureusement des « séparatistes » ?

Maria Candea 03/11/2020