magistralement

 

définitions

magistralement ​​​ adverbe

D'une manière magistrale. —  Avec brio. Rôle magistralement interprété.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle était tranquillement assise derrière son vif poney qu'elle dirigeait magistralement et auquel elle permit bientôt de prendre le pas.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Bacaillé, scanda-t-il magistralement, je crois que vous commencez à m'échauffer les oreilles.Louis Pergaud (1882-1915)
Mâle l'a magistralement démontré et je le crois sans peine.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Et, magistralement, il mit l'argent dans sa poche.Émile Zola (1840-1902)
Sur la place publique de la ville, le général aperçoit un bon vieillard qui se promenait magistralement, sa grande canne à la main.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Or c'est bien la preuve que je me trompais magistralement.Europarl
Il faut aussi que la raison s'empare magistralement de son bien et soit prête à le défendre sur tous les points où il serait attaqué.Émile Gebhart (1839-1908)
Nous avons une chance de clore magistralement cette procédure législative concernant la réduction des émissions de gaz d'échappement en vue de l'amélioration de la qualité de l'air.Europarl
Ça, n'en parlez jamais, je vous le dis en confidence, l'aventure a raté, magistralement raté... faute de temps.Ernest Myrand (1854-1921)
Il portait son bréviaire et son chapeau magistralement.Émile Zola (1840-1902)
Quant à pratiquer ce qui est si magistralement exposé, on n'y songe guère.Charles Wagner (1852-1918)
Puis, le cœur léger, je me promenai magistralement.Charles Des Écores (1852-1905)
La position commune qui nous a été proposée a magistralement ignoré notre avertissement.Europarl
Des pies attardées vinrent magistralement se poser à sa droite, elles étaient quatre.Lucien Biart (1828-1897)
Elle le rosse, si magistralement, que la foule s'assemble.Hugues Le Roux (1860-1925)
Toutefois quelques parties en ont été déjà magistralement approfondies.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Vous venez de confirmer magistralement que la question est bien politique.Europarl
Je ne puis ne pas citer ici le court dialogue qui présente si magistralement tout un drame social.Ossip Lourié (1868-1955)
Le sentiment en est fort beau, le style beaucoup plus élevé que tout ce qui précède, la forme plus grande, et les idées en sont magistralement développées.Hector Berlioz (1803-1869)
J'avoue que, si j'avais à l'écrire aujourd'hui, je la ferais peut-être plus magistralement, mais je ne la ferais peut-être pas avec plus de sentiment du vrai sous la plume.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MAGISTRALEMENT » adv.

D'une maniere magistrale. Cet homme commande magistralement & avec autorité.
Les mots de l’époque Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ? Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ?

L’accusation d’anglicisme est l’épouvantail favori que dressent les puristes de la langue française contre les innovations linguistiques qui leur déplaisent.

Florent Moncomble 09/04/2021