mélancoliquement

 

définitions

mélancoliquement adverbe

De façon mélancolique, avec mélancolie.
 

synonymes

mélancoliquement adverbe

pensivement, rêveusement, songeusement, tristement

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il tendit mélancoliquement la main au commandant, lui versa un verre de syracuse et trinqua avec lui en secouant la tête.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et, pendant que l'obscurité tombe comme un voile sur la ville japonaise, j'ai le loisir de songer, assez mélancoliquement, à ce marché qui se conclut derrière moi.Pierre Loti (1850-1923)
A l'avant, juché sur une seule patte, l'équipage manœuvrait mélancoliquement une gaffe immense, repoussait les herbes, arrondissait les tournants, accrochait les écluses.Alphonse Daudet (1840-1897)
Accoudée à son fauteuil, la tête renversée dans sa main droite, elle regardait mélancoliquement la pauvre accusée.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La tenture de tapisserie, riche, quoique fanée, qui pendait mélancoliquement aux murs, représentait les figures fantastiques et majestueuses de mille ancêtres illustres.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Un soir, il était dans sa chambre, le front mélancoliquement appuyé contre la vitre, et il regardait, sans les voir, les marronniers du parc déjà tout effeuillés et tout rougis.Théophile Gautier (1811-1872)
Catherine constatait mélancoliquement que les « furyes et rages » de ce pays-là étaient « encore plus grandes que nul aultre des païs » où elle avait passé.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Et, assez mélancoliquement, je tâche de me rappeler, en feuilletant ces pages, la condition d'âme que je pouvais bien avoir au moment où je les écrivis.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
On resta là, nez à nez, mélancoliquement ; on mangea, on but une bouteille de bon vin.René Boylesve (1867-1926)
Si j'étais plus riche, ajoute-t-elle mélancoliquement, je voudrais aller voir cette ville si célèbre, mais je dois à présent renoncer à toutes les satisfactions de ce monde.Pierre de Lacretelle (1886-1969)
Il ne rit plus, il ne sourit même plus, il garde ses yeux mélancoliquement attachés sur la terre : il faut se séparer.Joseph Vilbort (1829-1911)
J'ai ouvert la fenêtre, qui est une de ces hideuses fenêtres d'il y a cinquante ans qu'on appelait fenêtres-guillotines, et je regardais mélancoliquement la pluie tomber.Victor Hugo (1802-1885)
Les prédestinés à cette étrange maladie que l'on nomme le mal de mer commencent à rechercher les angles solitaires et s'accoudent mélancoliquement sur le bastingage.Théophile Gautier (1811-1872)
Nous allions mélancoliquement entre des murs très hauts, en brique grise, en terre battue, où s'ouvrait à peine de loin en loin un trou grillé, une porte clandestine.Pierre Loti (1850-1923)
L'air était vif, il fit allumer un grand feu dans le petit salon et promena mélancoliquement ses regards sur les meubles démodés, mais chers à son souvenir.Arsène Houssaye (1815-1896)
David sourit mélancoliquement, et cependant un éclair de satisfaction brilla dans ses yeux lorsqu'il entendit cette allusion à sa profession chérie.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le chevalier, traversant la petite cour, aperçut deux hommes sur la porte de cette écurie, assis sur une botte de paille et devisant entre eux, assez mélancoliquement.Michel Zévaco (1860-1918)
Thérèse leva mélancoliquement les yeux vers la glace pour voir si « ça y était » réellement.Léon de Tinseau (1842-1921)
Cette fois, les sons s'éteignirent peu à peu sous ses doigts, sa tête s'inclina mélancoliquement sur sa poitrine et aucun des accidents ordinaires ne se manifesta.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tirant une pièce d'argent de son porte-monnaie, elle la tendit à sa mère qui essuyait la vaisselle mélancoliquement dans un coin.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MELANCOLIQUEMENT » adverb.

D'une maniere triste & melancolique. Il s'est retiré dans le desert pour passer sa vie melancoliquement.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020