ménin

définitions

ménin ​​​ , ménine ​​​ nom

Histoire Jeune homme, jeune fille noble attaché(e) à une maison princière espagnole. « Les Ménines » (tableau de Vélasquez).var. menin ​​​ , menine ​​​ .

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon menin était si étonné de tout ce quil voyait et de tout ce qui se passait autour de lui, quil ne me fit pas la moindre question.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Prends-le pour défenseur et pour conseil, fais-en ton menin.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mon menin tenait dans la main son mémoire, et le considérait avec un air de profond regret.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Mon menin était si étonné de tout ce qu'il voyait et de tout ce qui se passait autour de lui, qu'il ne me fit pas la moindre question.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MENIN » subst. masc. « MENINE, » subst. fem.

Ce mot nous est venu depuis peu d'Espagne, où l'on nomme Meninos, c'est-à-dire, mignons, ou favoris, des jeunes enfants de qualité qu'on met auprés des Princes pour estre assidus à leur faire la Cour, & estre eslevés avec eux. Monsieur le Marquis un tel est un des Menins de Monseigneur le Dauphin avec deux mille escus de pension. La Menine de la Reine. Buscon appelle les pauvres qui vont aux enterremens pour porter les torches, & en augmenter la pompe, los pobres meninos de la muerte.
Sous toutes les coutures Se mettre sur son trente et un Se mettre sur son trente et un

Voilà une expression apparemment transparente mais qui révèle des trésors d’opacité.

Marcelle Ratafia 05/03/2021