mollasse

définitions

mollasse adjectif

Mou et flasque.
Mou, sans énergie. ➙ indolent.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rubens même, au charmant tableau où il la montre accouchée, au moment où toute femme est souverainement poétique, n'a pu, tout flatteur qu'il était, dissimuler cette lourdeur mollasse.Jules Michelet (1798-1874)
Tu es aussi... mollasse devant les femmes que devant les hommes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils marchent sur des pieds grands au moins comme le tiers de leur corps, pieds à peine équarris dans la chair mollasse.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
J'avais leur reflet bleuâtre, fade et mollasse ; mais j'étais propre, par exemple !Jules Vallès (1832-1885)
On n'avait jamais vu un homme si faible, si mollasse ; pendant qu'elle endurait mille privations, les autres se gobergeaient.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ils amoindrissent, aplatissent le pays et constituent en quelque sorte dans le corps politique, une lymphe qui le surcharge et le rend mollasse.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les terrains, les chairs, les haillons, tout est fait de la même substance baveuse et mollasse.Fernand Desnoyers (1828-1869)
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020