indolent

 

définitions

indolent ​​​ , indolente ​​​ adjectif

vieux Qui ne souffre pas ; insensible.
littéraire Qui évite de faire des efforts. ➙ mou, nonchalant, paresseux. —  par extension Des gestes indolents.
 

synonymes

indolent, indolente adjectif

mou, amorphe, apathique, atone, avachi, endormi, mollasse (familier), mollasson (familier)

nonchalant, fainéant, inactif, inerte, oisif, paresseux

alangui, langoureux, languissant, languide (littéraire)

il est très indolent

il a les pieds nickelés (familier, vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les élans se laissèrent approcher à la distance de cinq cents pas avant de prendre leur lourd et indolent galop.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
La vivacité de son esprit et son bon naturel, en fesoient un excellent compagnon : mais il étoit indolent, étourdi et excessivement imprudent.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Puis l'inconnu, l'imprévu qui pouvait en résulter, n'était-ce pas fait pour tenter l'esprit aventureux d'un jeune garçon léger, un peu indolent, aimant le plaisir, détestant le travail ?Louise d'Alq (1840-1910)
Cependant vingt-quatre heures bien et habilement employées peuvent valoir l'année entière d'un agent indolent ou incapable.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le déjeuner était à peine fini que la douce personne se leva d'un air indolent et entra dans le parc ; je la suivis, comme vous pouvez le croire.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Bon gré mal gré, « l'homme indolent » devait lui emboîter le pas, quitte à s'endormir en route dans la plus parfaite indolence.Jules Verne (1828-1905)
Tout était semblable, jusqu'à l'indolent compagnon de voyage (excepté que celui-là ne récitait pas de vers).Louise Fusil (1771?-1848)
Ils m'ont paru d'un naturel indolent, je leur trouvais cet air stupide d'animaux pris au piège.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Il battit le pavé, rechercha les pires ivresses, celles des eaux-de-vie frelatées, parfois actif, tumultueux, intrépide comme un marlou aux aguets, parfois le plus indolent, le plus oisif des lazaroni.Louis Dumure (1860-1933)
La fierté habituelle de sa physionomie semblait remplacée par ce calme indolent auquel se livre un guerrier indien quand nul motif ne l'appelle à mettre en action son énergie.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Non-seulement il était indolent, mais besogneux ; ce qu'il y avait de pis, c'est que ceux qui profitaient ainsi de sa noble intelligence n'agissaient qu'à bon escient !Mademoiselle Mars (1779-1847)
L'indolent jeune roi lui-même finit par se laisser soulever à cette vague populaire, à cette grande marée qui montait et poussait au nord.Jules Michelet (1798-1874)
Si indolent que fût le jeune homme, il avait senti très vivement, le dégoût de son mariage.Élémir Bourges (1852-1925)
Il est certain que je serais resté là jusqu'au jour sans un sergent de ville, qui vint à moi d'un pas indolent et grave.Paul Féval (1816-1887)
Le premier, timide, indolent, soupçonneux, réservé ; le second, fier, impétueux, énergique, ferme et constant dans ses résolutions ; capable d'effort et d'application.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Mon parent est indolent, paresseux : il n'est plus si triste d'être marié, parce qu'il oublie qu'il le soit.Isabelle de Charrière (1740-1805)
Cette turbulence nous plaît, c'est pour nous une marque d'esprit ; et nous augurons qu'un enfant ne sera qu'un stupide, lorsque nous le voyons indolent et morne.Denis Diderot (1713-1784)
Le sauvage, indolent, ne prenait pas la peine de sortir du village, en temps ordinaires, pour se procurer de la venaison fraîche.Joseph Marmette (1844-1895)
Léon était un beau et grand garçon blond, un peu moqueur, un peu rageur, un peu indolent et faible, mais bon garçon au fond ; il avait treize ans.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Et il l'était, indolent, et à un degré rare, devant la besogne comme devant le danger.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INDOLENT, ENTE » adj.

Qui n'est point touché des afflictions ordinaires. Il se dit aussi d'un homme paresseux, qui est insensible, qui n'a aucun soin de sa fortune.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020