mouche

 

définitions

mouche ​​​ nom féminin

Insecte ailé (diptère), aux formes ramassées, aux nombreuses espèces. Mouche domestique (sans complément mouche). Mouche bleue. Mouche tsé-tsé*.
dans des locutions Pattes de mouche, écriture très petite, difficile à lire. —  Faire la mouche du coche (d'après une fable de La Fontaine), s'agiter sans aider personne. —  Prendre la mouche : s'emporter. Quelle mouche te pique ?, pourquoi te fâches-tu soudain ? —  Il ne ferait pas de mal à une mouche, il est très doux.
Petite tache ronde (➙ moucheter).
Petit morceau de taffetas noir que les femmes mettaient sur la peau pour en faire ressortir la blancheur.
(Pêche) Appât fait de plumes de couleurs fixées à un hameçon. Pêcher à la mouche.
Escrime Bouton que l'on fixe à la pointe d'un fleuret pour le rendre inoffensif. ➙ moucheter.
Faire mouche : toucher le centre de la cible (→ mettre dans le mille).
Touffe de poils au-dessous de la lèvre inférieure. Napoléon III portait la mouche.
au figuré, vieux Espion. —  locution Fine mouche : personne habile et rusée.
en apposition Bateau-mouche : bateau de passagers (touristes) sur la Seine, à Paris. Des bateaux-mouches.
Poids mouche, catégorie de boxeurs (48-51 kilos). Des poids mouches.
 

synonymes

mouche nom féminin

grain de beauté

mouche à miel

abeille

prendre la mouche

s'emporter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Moi, tout m'est égal ; je suis un philosophe, et je tiens à la vie comme une mouche.Victor Hugo (1802-1885)
Je placerai une mouche ; je donnerai à cette boucle tout le jeu dont elle est susceptible...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Jamais elles ne se donnent la peine de regarder une mouche placée devant leur museau.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Et sur ces feuilles sont une araignée, une grosse mouche, des fourmis, imitées à s'y tromper, dans leur relief et leurs couleurs naturelles.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Un continent va entrer en récession et, nous, nous pesons des œufs de mouche budgétaires avec des balances de toile d'araignée.Europarl
Si l'archidiacre eût été présent, certes, il se fût souvenu en ce moment de son symbole de l'araignée et de la mouche.Victor Hugo (1802-1885)
Une demoiselle est une longue et jolie mouche qui habite près des ruisseaux et des étangs sur une feuille de nénuphar.Jules Lemaître (1853-1914)
Je marchais sur vos talons, quoiqu'elle cherchât à vous éloigner de mes oreilles, la fine mouche, et j'ai tout entendu.Émile Gaboriau (1832-1873)
La dame est une fine mouche et elle essaiera de vous tirer les vers du nez ; tiens-toi sur tes gardes.André Theuriet (1833-1907)
La grosse mouche revint, moitié volant, moitié marchant, portant ou plutôt traînant une chenille verte, qu'elle déposa à quelques centimètres de l'entrée close.Eugène Muller (1826-1913)
Heureusement, cette araignée a trouvé son ennemie dans une petite mouche qui, elle aussi, a le derrière rouge.Ernest Michel (1837-1896)
Pendant que j'écrivais, une grosse mouche vint se poser sur l'oreille ensanglantée de mon spectateur.Victor Hugo (1802-1885)
La mouche adrague qui m'avoit piqué, alla dans la ruche suspendue au plancher, avertir ses compagnes qui nous entourèrent.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Il est vrai que le baron tirait l'épée comme un spadassin et faisait mouche neuf fois sur dix à vingt-cinq pas au pistolet de combat.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Il faut que vous ayez votre leçon faite mieux que cela, car un rien, une mouche qui vole la met dans tous ses états.Paul Féval (1816-1887)
Aussi les plaisants prétendaient-ils que cette fine mouche avait arrêté au passage quelque télégramme dont elle faisait maintenant son profit.Jules Verne (1828-1905)
C'est le moment qu'attendait la mouche ; prompte comme l'éclair, elle se jette dans la galerie.Jean Pérez (1833-1914)
Cela est tellement ridicule que je ne comprends pas vraiment quelle mouche a piqué mes confrères !Guy de Maupassant (1850-1893)
Au bout d'un quart d'heure peut-être, la chaleur faisait sortir de leur trou une mouche, ou deux, ou davantage.Marcel Schwob (1867-1905)
Le cas lui alloit, comme à un qui mouche une chandelle avec les doits sans mouchettes.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOUCHE » subst. fem.

Petit insecte volant qui est fort commun en esté & fort importun. Swammerdam dit que les mouches viennent d'un oeuf blanc & revestu de deux peaux, comme des oeufs de poules, d'où il sort d'abord un ver qui a les jambes courtes & resserrées, ce qui l'oblige de se servir de son bec pour luy aider à marcher. Ces mouches se forment dans les Latrines ; & on trouve les mêmes choses dans les vers des mouches dont les vaches sont attaquées. Dans la teste il y a deux yeux, & leur peau est distinguée par mailles, comme celle des filets. Cet insecte a des cornes entrelacées ensemble, & une petite trompe. Ses yeux sont de couleur de pourpre, & entre deux on void deux petites lignes qui en font la separation, & de ces lignes sortent les deux cornes. Ses ailes sont membraneuses, & ses six jambes sont veluës & distinguées chacune en quatre membres, dont l'extremité se divise encore en plusieurs parties, & est armée de deux ongles ou pinces, entre lesquelles on apperçoit de petits poils. Sur le ventre on voit de petites incisions en forme d'anneaux & des poils vers la queuë, & tout le corps est velu d'un gris qui tire un peu sur le noir. La mouche se sert de sa trompe pour attirer l'humidité des herbes & de son aiguillon pour succer le sang des animaux ; & ses pieds sont couverts d'une infinité de petites pointes semblables aux peignes des cardeurs, avec lesquelles elle s'attache aux moindres inégalités des corps les plus polis.
 
Les mouches à miel sont celles qu'on retire dans des ruches ou paniers, qui font le miel & la cire. Les meilleures sont celles qui sont rondes & courtes, & qui sont de diverses couleurs. Celles qui ressemblent aux mouches guespes sont les pires, particulierement celles qui sont veluës. On dit qu'on chastre les mouches à miel, quand on oste une partie de celles qui sont dans la ruche. Voyez Abeilles.
 
Il y a aussi des mouches guespes, ou bourdons, des freslons, des taons, des cantharides, des cousins, & les ephemeres, qui sont des especes de mouches. Le Pere Kirker enseigne le moyen de produire des mouches, des vers de terre, & autres insectes. A Pise on trouve de certaines mouches qui rendent une odeur tres-agreable. Elles se nourrissent de fleurs d'orangers & de citronniers, & elles ressemblent aux abeilles, à la reserve de ce qu'elles ont quatre ailes. Dans l'Histoire des Antilles on voit la description des mouches luisantes, qu'on prendroit pendant le jour pour des mouches communes ; mais la nuict elles jettent tant de lumiere, qu'il semble que ce soient de petites estoiles. Les habitans s'en servent dans leurs maisons, & à leur lueur on peut dire son Breviaire, comme avec une chandelle.
 
Il y a une mouche decrite par Godart, qu'on appelle Chrisopis, ou aux yeux dorez. Il y a aussi des mouches noires qui font grand degast dans les Jardins, qu'on appelle florilegae, qu'on tient provenir de l'eau. Il y a une autre mouche dont la figure approche de celle du papillon, & une autre qui ressemble au Scorpion ; une autre musca-lupus, & une autre carnivola, qui s'attache à la chair. Mouffet & Godart ont esté les premiers qui ont proposé les changemens des vers en mouches sous la forme d'un oeuf ou de nymphe. Hoeffnagel décrit ving-cinq sortes de mouches ordinaires, & trente sortes d'extraordinaires. Godart en represente quarante huit sortes. Il y a une infinité de mouches en vandanges. L'Empereur Domitien se plaisoit à prendre des mouches, à chasser aux mouches. Il n'y avoit pas avec luy une mouche. La viande se gaste en Esté, par les chieures de mouches, qui y engendrent des vers.
 
On appelle une mauvaise escriture, & dont le caractere est petit & affamé, des pieds de mouches.
 
MOUCHE, se dit figurément d'un Espion, de celuy qui suit un autre pas à pas. Entre les Sergents il y en a un qui fait la mouche, qui suit tous les pas de celuy qu'ils veulent prendre, & qui marque sa piste au coin de toutes les ruës où il passe : C'est de là qu'on a dit une fine mouche, un maistre mouche, pour dire, un homme qui a de la finesse, de l'habileté pour attraper les autres. On dit aussi, c'est un maistre mouche, ce qui vient de ce qu'un nommé Mouche estoit autrefois un excellent joueur de gobelets & de passe-passes.
 
MOUCHE, est aussi un jeu d'escoliers, où l'un d'eux choisi au sort fait la mouche, sur qui tous les autres frappent, comme s'ils la vouloient chasser. Rabelais dit de quelques Officiers, qu'ils joüoient à la mouche avec leurs bourrelets, & que c'est un exercice salubre, à Mosco inventore.
 
MOUCHE, est aussi un petit morceau de taffetas ou de velours noir, que les Dames mettent sur leur visage par ornement, ou pour faire paroistre leur teint plus blanc. Les devots crient fort contre les mouches, comme estant une marque de grande coquetterie. Une boëte à mouches. Les mouches taillées en long s'appellent des assassins.
 
MOUCHE, se dit proverbialement en ces phrases. Faire d'une mouche un Elephant, c'est à dire, Hyperboliser, aggrandir beaucoup une chose, faire passer quelque chose de neant pour quelque chose de considerable. Faire querelle sur un pied de mouche, pour dire, Faire une querelle, un procés sur une chose de neant. On dit, qu'un homme gobe des mouches, lorsqu'il perd son temps à attendre quelqu'un, ou qu'il n'a rien à faire. On dit aussi, A chevaux maigres vont les mouches, pour dire, qu'on s'attache plustost à persecuter un miserable, qu'un puissant qui se sçait deffendre. On dit aussi, Quelle mouche vous pique ? ou, Pourquoy prenez-vous la mouche ? pour dire, Qui est-ce qui vous choque ? Pourquoy vous mettez-vous en colere ? On dit encore, dru comme mouches, pour dire, en abondance. Les mousquetades pleuvoient en cet endroit dru comme mouches. Les soldats tomboient dru comme mouches. Le peuple appelle de la neige, qui tombe, des mouches d'hyver. Il appelle aussi mouches, des esclaboussures de crotte sur le linge, ou les habits, ou quelques taches d'encre ou de noir sur le visage. On dit encore d'un valet parresseux & musard, qu'il ne faut qu'une mouche pour l'amuser.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020