grain

 

définitions

grain ​​​ nom masculin

Fruit comestible des graminées*. Grain de blé, de riz. Ôter les grains d'un épi. ➙ égrener. —  Les grains ou le grain (collectif) : les grains récoltés des céréales. Séparer le grain de la balle. —  Poulet de grain, nourri exclusivement de grain.
Semence. ➙ graine. Semer le grain.
Fruit, petite graine arrondie. Grain de raisin. Grain de poivre, de café. —  Café, poivre en grains (opposé à moulu).
Petite parcelle arrondie. Grain de sable. (par métaphore) Il peut suffire d'un grain de sable pour tout bloquer. —  Grain de sel. locution, familier Mettre, mêler son grain de sel, intervenir sans y être invité.
Grain de beauté : petite tache brune de la peau.
Le grain : aspect d'une surface grenue. Le grain de la peau. Le grain d'un papier.
Très petite quantité. ➙ atome, once. Avoir un grain de fantaisie, de folie. —  locution Avoir un (petit) grain : être un peu fou.
anciennement Très petite unité de poids (0,053 g).
Coup de vent soudain et violent, en mer. —  Averse accompagnée de vent. ➙ ondée.
Veiller au grain : être vigilant, en prévision d'un danger.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faudra donc veiller au grain afin que la sécurité de chacun, qui est la condition préalable à la liberté individuelle, soit toujours, et en tout état de cause, assurée.Europarl
Je ne sais auquel des deux le pied a manqué, mais le grain de sable est tombé.George Sand (1804-1876)
Julien revint avec ses dindes ; il les compta, les renferma, leur donna du grain et rentra à la maison.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il me semble donc impossible que la chute du premier grain de sable ait déjà troublé ton amour, et que ton lac ne redevienne pas tranquille et pur.George Sand (1804-1876)
Autrement, nous nous serions retrouvés avec un annuaire téléphonique ne permettant pas de séparer le bon grain de l'ivraie.Europarl
L'air de la maison nous enveloppe, et, s'il ne s'y mêle un grain d'idéal, nous alourdit et nous fatigue vite.Alphonse Daudet (1840-1897)
Quand nous eûmes engrangé et mis en sûreté notre provision de grain, nous nous mîmes à faire de la vannerie, j'entends de grandes corbeilles, dans lesquelles nous la conservâmes.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Je préfèrerais qu’il existe un contrôle régulier permettant à l’opinion publique de faire pression et, ce faisant, de séparer l’ivraie d’avec le bon grain.Europarl
Pour aller vite, je dirai qu'il s'agit typiquement du grain de sable qui peut bloquer la mécanique la plus sophistiquée.Europarl
Le petit oiseau sortit, choisit une des cartes, et rentra, après avoir reçu un grain de riz pour récompense.Jules Verne (1828-1905)
Vous êtes bien jeune pour vous en occuper vous-même ; mais faites que cette bonne terre reçoive le bon grain d'une main bien entendue.George Sand (1804-1876)
La vraie piété ressemble à ces instruments de labour qui sarclent les mauvaises herbes ou qui déchirent la terre dont le sillon produira le bon grain.Clarisse Bader (1840-1902)
A chaque grain qui tombait à bord, il se réveillait, et, d'une voix tonnante, ordonnait d'arriser les huniers.Édouard Corbière (1793-1875)
Quoique la récolte eût été très belle dans notre pays, le grain était très cher, personne ne savait pourquoi.George Sand (1804-1876)
C'est un grain de vie qui remue sur la terre ; et ce grain de vie, venu je ne sais d'où, on peut le détruire comme on veut.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il avait retrouvé cette voix douce et grave, timbrée d'un grain de mélancolie, qui savait si bien le chemin des cœurs.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais ce même public, s'il aime un grain ou deux de malice, goûte encore plus la diversité ; et pour lui, l'accord, quand il est juste, peut aussi avoir son piquant.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Rappelez-vous, vous nous avez dit qu'au vu du prix du grain, les agriculteurs se lançaient peut-être plus rapidement dans les céréales, au détriment du sucre.Europarl
Voilà une raison supplémentaire pour laquelle je vote non : je veux être le grain de sable présent dans les rouages de la machine.Europarl
J'étais si vexé, que je n'eus pas la patience d'attendre qu'ils fussent touts descendus ; je sentais que chaque grain était pour ainsi dire une miche qu'ils me dévoraient.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRAIN » subst. masc.

Petit corps ou parcelle d'un corps pulverisé. Le Royaume des cieux est comparé à un grain de moûtarde. Dieu sçait le nombre des grains de sable de la mer. un grain de poussiere. un grain de poudre à canon.
 
GRAIN, sert quelquefois de negative, comme en cette phrase, Il n'est grain niais, pour dire, Il n'est point du tout niais.
 
GRAIN, se dit aussi des petits corps ou fruits que portent les arbres & les plantes, & qui leur sert ordinairement de semence, soit qu'il vienne en pepins, en gousse, ou en grappe. Un grain de grenade. un grain de lierre, de laurier, d'aulne, de fileria, de poivre. un grain de raisin. du verjus de grain. Ce mot vient du Latin granum.
 
GRAIN, signifie aussi le plus petit des poids, dont on se sert pour peser les choses precieuses. Un carat de diamants pese quatre grains. cette pistole est legere de deux grains. un grain est la vingt-quatriéme partie du denier. il y a 480. grains à l'once.
 
GRAIN, en Medecine, est le plus petit des poids, dont il en faut trois pour faire une obole, vingt pour faire un scrupule, & soixante pour faire la drachme ou le gros. Ce grain s'entend d'un grain d'orge bien nourri, mediocrement gros, & point trop sec.
 
En termes de Geometrie, grain d'orge est la douziéme partie d'un pouce. On l'appelle autrement une ligne. Ce grain d'orge se divise encore en cinq grains de pavot posez l'un contre l'autre pour faire une plus petite mesure. On appelle en termes d'Imprimerie, grain d'orge, de petites notes rondes, ou en lozange, qui valent la moitié d'une mesure dans le plein chant.
 
GRAIN, se dit principalement des fruits ou semences qui viennent dans des espics, & qui servent à la nourriture des animaux. Des grains de bled, de froment, de segle, d'orge, d'avoine, de mil, de lin, de chenevis, &c. On le dit particulierement du froment. Le Diable a semé de l'yvroye parmi le bon grain.
 
GRAIN, se dit aussi par excellence de la moisson & de la recolte ; & en ce sens les pailles, les balles & les gousses y sont comprises. Les grains sont beaux, sont touffus cette année. les grains sont serrez en grange. les grains sont battus.
 
On appelle les gros grains, les bleds qui servent à la nourriture de l'homme, & qui se sement en automne, comme le bled, le seigle ; les menus grains, ceux qui servent à nourrir les animaux, comme l'orge, l'avoine, les pois, les vesses, qui se sement en Mars, & qu'on appelle autrement les Mars & les petits bleds.
 
On appelle poulets de grain, les poulets qu'on esleve au printemps, & qu'on nourrit de grain.
 
GRAIN, se dit par representation de plusieurs choses rondes & destachées l'une de l'autre, qui ressemblent aux pois & aux autres grains, quoy qu'elles soient bien plus grosses, comme, un grain de musc, un grain d'encens, un grain d'ambre, de corail ; meme les Patenostres, grains de chapelet, grains benits, enfilez, &c.
 
GRAIN, se dit aussi de la figure des grains qui sont dans les estoffes, les cuirs, les pierres & les metaux. Le gros de Naples, de Tours, sont des moheres qui ont un plus gros grain que les autres. On dit aussi de la futaine à grain d'orge. Le marroquin a un grain plus gros que le chagrin. ce marbre a le grain bien fin. on connoist l'acier à son grain, qui est plus menu que celuy du fer.
 
GRAIN DE LEPRE, se dit de certains grains qui sont à la gorge des pourceaux, qui marquent qu'ils sont ladres. Grains de verole, sont non seulement les boutons qui viennent dans la verole, mais encore les vestiges & les cavitez qu'elle laisse sur la peau.
 
En termes de Marine, on appelle un grain de vent, une tempeste, un tourbillon qui se forme tout à coup, & qui desempare la manoeuvre.
 
GRAIN D'ORGE, se dit des outils d'artisans qui sont de diverses façons. Les uns sont à fust, comme ceux des Menuisiers, qui servent à faire des moulures, à degager des baguettes : les autres à manche, qui sont des ciseaux pointus, &c.
 
GRAIN, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Cet homme n'a pas un grain d'esprit, de bon sens, de jugement. Il est leger d'un grain, pour dire, qu'il est un peu fou. il a un grain de folie. il n'a pas un grain de foy, de charité, de devotion. il n'y a pas un grain de sel dans tout cet ouvrage.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est dans le grain, pour dire, qu'il est en un poste où il peut faire fortune, où il gagne beaucoup. On dit d'un Eunuque, qu'il est leger de deux grains. On appelle Catholique à gros grain, un libertin, un homme peu devot, qui ne va à l'Eglise que par maniere d'acquit. On dit, qu'un homme en mangeroit un autre avec un grain de sel, pour dire, qu'il est bien plus fort que luy.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020