mugir

définitions

mugir ​​​ verbe intransitif

(bovidés) Pousser le cri sourd et prolongé propre à leur espèce. ➙ beugler, meugler.
Faire entendre un bruit qui ressemble à un mugissement. Une sirène qui mugit.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je mugis

tu mugis

il mugit / elle mugit

nous mugissons

vous mugissez

ils mugissent / elles mugissent

imparfait

je mugissais

tu mugissais

il mugissait / elle mugissait

nous mugissions

vous mugissiez

ils mugissaient / elles mugissaient

passé simple

je mugis

tu mugis

il mugit / elle mugit

nous mugîmes

vous mugîtes

ils mugirent / elles mugirent

futur simple

je mugirai

tu mugiras

il mugira / elle mugira

nous mugirons

vous mugirez

ils mugiront / elles mugiront

synonymes

mugir verbe intransitif

beugler, meugler

hurler, rugir, tonitruer, brailler (familier), gueuler (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La tempête continuait à mugir autour de nous, et l'eau s'élevait de plus en plus.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Quand le vent cessait de mugir, il entendait un bruit sourd, semblable à un lointain tonnerre.Paul Féval (1816-1887)
Le ciel s'incendiait vers le couchant, on entendait mugir, au fond des chemins creux, les bestiaux qui regagnaient l'étable et que gourmandait une voix d'enfant.Lucien Biart (1828-1897)
La longue poutre continuait de battre la porte à temps réguliers comme le mouton d'une cloche, les pierres de pleuvoir, la porte de mugir.Victor Hugo (1802-1885)
Sancho ne les eut pas plutôt vues, qu'il se mit à mugir comme un taureau.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le jour vint, et bientôt après le vent se leva et commença à mugir autour de la maison.Louis Hémon (1880-1913)
On entend hurler et mugir, gémir et soupirer : des clameurs aiguës, des bourrasques se mêlent à la plainte du bois.Jules Lemaître (1853-1914)
Les traînards s'étaient rapprochés de telle sorte que la vaste multitude formait maintenant une masse compacte d'où montait une voix unique qui commençait à mugir d'impatience.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je poussai un cri d'effroi ; on entendait dans le fond du ravin mugir les eaux d'un torrent, je la crus perdue.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Je cherche le 7e vers de la page 25 avec la ferme volonté de faire mugir cette rumeur qu'un goût trop vif pour l'allitération fit accuser de murmurer effrénément.Han Ryner (1861-1938)
Pour faire mugir l'instrument, il suffit de communiquer à la baguette un énergique mouvement de va-et-vient.Alphonse Chabot (?-1921)
Les chiens qu'on laissait dehors ne manqueraient pas de hurler et les bœufs de bremer (de mugir) dans l'étable.George Sand (1804-1876)
L'impression en avait été si profonde que, durant le calme des nuits, dans ma chambre paisible, j'entendais encore mugir le tonnerre de sa furie redoutable.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Ils se barricadent de leur côté, frissonnant dans leur lit si quelque bruit étrange fait hurler les chiens et mugir les troupeaux.George Sand (1804-1876)
Pendant ce temps il lui sembla entendre mugir au loin une voix de stentor qui prononçait son nom.George Sand (1804-1876)
Je ne me défends plus contre ton flot amer ; cesse donc d'écumer et de mugir.Marie d'Agoult (1805-1876)
Le vent, qui commençait à mugir, rendait mon cœur plus dur pour elles, en songeant au mal dont elles avaient été cause.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Je l'ai entendue mugir à deux reprises et trembler dans ses fondements, comme si elle allait s'écrouler tout entière.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Bientôt il ne fut plus possible de voir la rivière ; mais on l'entendait mugir dans le sonore encaissement des roches.Jules Verne (1828-1905)
On entendait la mer, qui baissait alors, mugir contre la lisière des premières roches, au large du littoral.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MUGIR » verb. n.

Terme qui explique le cri des boeufs & des vaches : & on dit aussi meugler. C'est le propre des taureaux de mugir, & des asnes de braire.
 
MUGIR, se dit figurément du bruit de la tempeste, des vents, & des flots. On entend mugir la mer de fort loin, quand elle est agitée. On dit aussi d'un homme qui a une voix forte & discordante, qu'il ne chante pas, qu'il mugit, Despreaux a dit dans son Lutrin.
 
La Chicane un courroux mugit dans la grand salle.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021