nacre

 

définitions

nacre ​​​ nom féminin

Substance irisée qui tapisse intérieurement la coquille de certains mollusques. —  en apposition Des dents nacre, de la couleur de la nacre.

nacré ​​​ , nacrée ​​​ adjectif

Qui a l'aspect irisé de la nacre.
 

synonymes

nacré, nacrée adjectif

irisé, opalin, iridescent (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « nacre »

De belles lanternes pendent du plafond ; derrière le banc d'honneur se déploie un grand paravent en bois de fer incrusté de nacre.Judith Gautier (1845-1917)
Son habit d'un vert exagéré, secouait deux fleuves de boutons de nacre sur un vaste gilet à ramages, ouvert à deux battants.Joseph Méry (1797-1866)
Pour peu qu'elle rît, sa lèvre supérieure se retroussait et laissait apercevoir la nacre humide de ses affriolantes quenottes.Alphonse Allais (1854-1905)
Près de la balustrade il y avait deux caisses de nacre remplies de toutes les fleurs rares des climats les plus lointains.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Un bruit très spécial, celui des jetons de nacre remués les uns contre les autres par des mains énervées, accompagnait les diverses rumeurs de la table.Paul Bourget (1852-1935)
Chacune pouvait contenir une centaine de ces poissons, dont les essaims compactes donnaient à la rivière l'apparence d'un champ de nacre de perle.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Très fier de se voir au milieu des broderies et des épées de nacre officielles, l'autre acceptait ces félicitations, ces accolades, sans trop d'embarras.Alphonse Daudet (1840-1897)
Son pauvre ange, au visage si doux, avait les traits renversés, les yeux perdus dans leurs orbites, montrant leur nacre bleuâtre.Émile Zola (1840-1902)
Et on vit approcher un petit char de perles et de nacre, attelé de deux magnifiques chevaux blancs, dont les harnais étaient en velours paille orné de saphirs.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Une boîte à médecine en porcelaine gros bleu, toute couverte de libellules aux ailes dorées, et dont la tête à facettes est faite de nacre fixée dans la porcelaine.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Puis du linge de toute qualité : des robes pendues à côté d'habits de velours, des poignées d'acier, d'argent, de nacre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Puis viennent les sculptures sur ivoire d'une finesse exquise, les incrustations superbes de nacre et d'ivoire sur bois dur, sandal, ébène, etc., les peintures capricieuses et fantaisistes au suprême degré.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Il marcha vers la vitre, il considéra un moment le disque de nacre qui sillait parmi les étoiles.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Longues et bien travaillées, elles étaient décorées, à l'avant, d'une tête d'homme sculptée, dont les yeux étaient de nacre, les oreilles d'écaille de tortue, les lèvres peintes en rouge.Jules Verne (1828-1905)
En même temps, ouvrant son écritoire, il me donna ce couteau à manche de nacre qu'on a toujours pu voir sur ma table.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Et dans l'unique pourpre de la bouche entrouverte luisait la nacre humide, attirante, de ses belles quenottes.Alphonse Allais (1854-1905)
Avec un bon sourire, il vide ses poches : des billets, de l'or, de la nacre tombent sur le lit.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Ses yeux paraissaient couverts d'une taie transparente : vous eussiez dit de la nacre sale dont les reflets bleuâtres chatoyaient à la lueur des bougies.Honoré de Balzac (1799-1850)
Dans cette même case, la chevrette exécute ses évolutions rapides, et voltige, papillon de nacre, sur ces étranges fleurs de la mer.Judith Gautier (1845-1917)
La maigreur de ses joues exagérait la grandeur de ses yeux, dont le blanc, vitrifié par la consomption, ressemblait à de la nacre de perle.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

Exemples de « nacré »

Donnez-moi cette feuille de pommier pour sa cousine germaine, la belle malella, dont la robe noire a des lames d'argent et dont la jupe frangée est d'un blanc nacré.George Sand (1804-1876)
Il est blond, argenté, nacré comme le satin et la lumière.Armand Dayot (1851-1934)
Gillette pâlit, le rose nacré et frais de son visage disparut, elle devint toute blanche.Berthe de Buxy (1863-1921)
La lagune scintillante sous le soleil était déserte, nue, décevante, d'un nacré insupportable.Aimery de Comminges (1862-1925)
La côte présentait tantôt des plages couvertes d'un sable nacré que les coquillages émaillaient comme des fleurs, tantôt des dunes pierreuses aux flancs sculptés par la mer.Émile Souvestre (1806-1854)
Du côté de la haute mer, en effet, en un point de l'immense courbe, au bas d'un nuage immobile et nacré, un peu de gris tache le ciel.René Bazin (1853-1932)
Elle inclinait la tête sur l'épaule, et l'on voyait entre ses lèvres le bout nacré de ses dents blanches.Gustave Flaubert (1821-1880)
Penchée vers les siècles, elle offrait un peu de sa nuque, en une harmonie d'or nacré, d'or délicieux, attendri d'argent et presque d'opale.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Le brun profond, le rose vif, le blanc nacré, contrastaient et s'avivaient sur sa physionomie, dans une splendeur indicible de jeunesse.Daniel Lesueur (1854-1921)
J'avais reçu de sa petite patte maigre le mollusque nacré sans me douter de son poids.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NACRE » subst. fem.

Est le noeud qui est à l'extremité d'une coquille, où on trouve les perles. Les blanches qui sont bien eslevées, & qui ont un poliment doux, sont aucunement semblables à la perle, de laquelle on a du mal à les discerner, quand elles sont mises en oeuvre.
 
NACRE de Perles, se dit aussi de toutes les perles qui tiennent à la coquille, & qu'on appelle autrement louppes, ou cocques de perles, quand elles ont quelque endroit relevé à demi-rond, que les Lapidaires ont l'adresse des scier & de joindre ensemble. Ce mot vient de l'Espagnol naca, qui signifie la même chose. Quelques-uns le derivent de l'Hebreu nikra, qui signifie cavité, caverne.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020