nage

 

définitions

nage ​​​ nom féminin

Action, manière de nager. ➙ natation ; brasse, crawl. Nage sur le dos.
locution adverbiale À la nage : en nageant.
au figuré, Cuisine Coquilles Saint-Jacques à la nage : cuites au court-bouillon.
Être en nage, inondé de sueur.
 

synonymes

nage nom féminin

natation

[sortes] brasse (ordinaire, papillon, coulée), crawl, dos, nage indienne

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'avoue que c'était une folie de s'exposer à faire deux lieues et demie à la nage par un temps pareil ; mais je m'étais dit : je partirai ; je devais partir.Eugène Sue (1804-1857)
Nos acclamations suivirent longtemps sa nage dans l'azur et le sillage de son oriflamme noire, blanche et rouge.Louis Dumure (1860-1933)
Des souffles ardents venaient de la rue, des reflets d'or jaunissaient le plafond, baignaient d'une lumière rousse les convives en nage.Émile Zola (1840-1902)
Voyez, le voilà qui sort du courant, il est sauvé ; il ne nage plus, il marche dans la vase.George Sand (1804-1876)
La nage relève aussi mes esprits, – mais en général, ils sont bas, et baissent de jour en jour davantage.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Beaucoup de guerre lasse se jetaient dans l'eau, d'autres y étaient poussés par la foule, essayaient de traverser à la nage, et se noyaient.Adolphe Thiers (1797-1877)
Et elle me montre le terre-neuve, qui a dénoué sa rosette et qui nage droit à la place où a disparu l'enfant.Émile Bergerat (1845-1923)
Je l'ai vu traverser une rivière à la nage au risque de se noyer, quand, à trois cents pas plus loin, il aurait pu la passer sur un pont.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Cela nous vaut un excellent exercice, qui nous met en nage et nous prépare au dîner.Eugène Delacroix (1798-1863)
Inquiets, piroguiers et porteurs parlaient déjà de gagner la rive à la nage et d'abandonner les embarcations.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Seulement, j'ai des ailes ; je nage dans le ciel comme un oiseau ; je sens du soleil dans ma tête, dans mes yeux, dans mon cœur.Octave Feuillet (1821-1890)
Si, devant le wigwam, cette partie du lac n'offrait que peu de largeur, on ne pouvait pas, cependant, la traverser à la nage.Jules Verne (1828-1905)
Un jour, dans la même île où j'étais venue à la nage, mais, seule, cette fois, j'ai retrouvé votre ordonnance.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce n'est pas que mon corps nage dans le lac de la douleur ; passe alors.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Le bras qui leur restait à passer était peu considérable, et pouvait même être franchi à la nage.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'eau qui entourait la base était maintenant plus haute que moi, et j'y aurais été forcément à la nage.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Vous tombez au fond d'une rivière, un scélérat se met à la nage et vous conserve la vie au péril de la sienne.Denis Diderot (1713-1784)
Eh bien, quand ma borgnesse m'a pris la main, je suis devenue tout en nage.Eugène Sue (1804-1857)
Je m'occupe d'eux les jours de pluie ; le reste du temps, je rame ou je nage, deux jolies façons de faire son chemin dans le monde.Victor Cherbuliez (1829-1899)
S'il eût pu sauver la victime au péril de ses jours, il l'eût fait, il se fût jeté à la nage.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAGE »

Ce mot autrefois substantif ne se dit plus qu'adverbialement. Passer une riviere à nage, à la nage. Regnier a dit agreablement en descrivant un potage maigre :
 
D'où les mouches à jeun se sauvoient à la nage.
 
On dit aussi, estre en nage, pour dire, estre en sueur, tout mouillé, soit pour s'estre eschauffé, soit pour avoir esté à la pluye, soit dans une crise de maladie.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020