Email catcher

naquis

Formes

Exemples

Phrases avec le mot naquis

Je naquis sans savoir pourquoi, et mes parents remercièrent le ciel sans savoir de quoi.Louise Fusil (1771?-1848)
Puisque tu naquis ailleurs, il devait te préparer à ma venue, le commenter le nouveau rêve de la vie, qui, par moi, doit naître en toi.Maurice Barrès (1862-1923)
Je naquis donc le fils d'un homme très pauvre.Auguste Angellier (1848-1911)
C'est que je naquis aiglon avorté !Aloysius Bertrand (1807-1841)
Lorsque tu naquis, ta pauvre mère avait déjà éprouvé bien des malheurs.Michel Zévaco (1860-1918)
Le même jour que je naquis, c'est-à-dire le 20 septembre, le même jour ma vie fut sauvée vingt-six ans après, lorsque je fus jeté sur mon île.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Je naquis avant terme et si faible que, pendant deux mois, on crut que je ne vivrais pas.Ernest Renan (1823-1892)
La patrie n'est pas où je naquis, mais où je mange.Stéphen Coubé (1857-1938)
Je naquis ensuite en 1782 ; j'avais tout au plus dix-huit mois, que la petite vérole fondit sur moi avec toute sa malignité.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Je naquis de parents pauvres, quoique nobles.François de Fénelon (1651-1715)
Maudit l'instant où je naquis dans leur rang !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Te voilà forcé de haïr les hommes, toi qui naquis pour les aimer, et dès ce premier choc te voilà brisé sans retour.George Sand (1804-1876)
On raconte que je naquis entre les bras de la surdité !Comte de Lautréamont (1846-1870)
Malgré que la mère fut délicate, tu naquis de sa chair adolescente.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.