orfèvre

 

définitions

orfèvre ​​​ nom

Personne qui fabrique ou vend des objets en métaux précieux. Orfèvre-joaillier, orfèvre-bijoutier. —  locution Être orfèvre en la matière, s'y connaître parfaitement.

orfévré ​​​ , orfévrée ​​​ adjectif

Façonné, travaillé par un orfèvre.
 

synonymes

orfèvre nom

ciseleur, graveur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le surintendant remercia l'orfèvre d'avoir bien voulu lui garder comme un dépôt ces richesses qu'il avait le droit de vendre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Plus le célèbre orfèvre se perfectionnait, dit-on, plus il attachait de prix à ses parures, regardant toujours la dernière comme son chef-d'œuvre, et se désolant de l'abandonner.Eugène Sue (1804-1857)
Un orfèvre, le plus renommé de notre ville, à qui j'ai souvent rendu des services, va s'appliquer à en faire le chef-d'œuvre de son art.Alcide Bonneau (1836-1904)
Ainsi, en plein dix-huitième siècle, dans un pays où régnait le blason, le fils d'un orfèvre devint prince souverain...Honoré de Balzac (1799-1850)
L'orfèvre connaissait le duc, il savait que toute observation était inutile, il en prit à l'instant même son parti.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le baron rencontra le fils d'un orfèvre, remarquable par une beauté qui ne pouvait certes pas valoir la vôtre...Honoré de Balzac (1799-1850)
C'est le plus noble des métiers, et je ne le changerais pas contre une maîtrise d'épicier ou d'orfèvre.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle invoqua les trois saints qui l'avaient toujours protégée, promit à l'un des cierges, à l'autre des aumônes, au troisième un vase d'autel acheté chez un bon orfèvre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Le contre-seing variait avec chaque orfèvre ; c'était un cœur, une flamme, un croissant, une étoile, etc.Gustave Fagniez (1842-1927)
Buckingham conduisit l'orfèvre dans la chambre qui lui était destinée, et qui, au bout d'une demi-heure, fut transformée en atelier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'orfèvre lui donne une bonne somme, car il sait que, si l'on mange le cœur et le foie de l'oiseau, on trouvera chaque matin une pièce d'or sous son oreiller.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Le roi ordonne à l'orfèvre de lui fabriquer ces objets, sinon il lui fera couper la tête.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Un orfèvre en ferait peu de cas peut-être ; mais, à mes yeux, elle a une valeur inestimable, car elle me fut donnée par mon frère.Gaston Lavalley (1834-1922)
Pendant que l'orfèvre était occupé à ce travail, la princesse vint secrètement le trouver et obtint de lui qu'il ferait le taureau creux.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
L'orfèvre connaissait le duc, il savait que toute observation était inutile, il en prit donc à l'instant même son parti.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Vous ne prenez pas pour directeur de vos concerts un capitaine de vaisseau, un colonel de cavalerie, un avocat, un orfèvre ?Hector Berlioz (1803-1869)
J'ai fait la mise au point, dégrossi des marbres, des pierres, des ornements, des bijoux chez un orfèvre, certainement trop longtemps.Gustave Coquiot (1865-1926)
Notez d'abord que plusieurs des mots qui sont à la rime sont des mots essentiels du vocabulaire de l'orfèvre et de l'armurier.Jules Lemaître (1853-1914)
Il se décida brusquement, traversa la rue en courant pour ne pas se laisser le temps de réfléchir, et il se précipita chez l'orfèvre.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'orfèvre salua et sortit en commandant que le fourgon le suivit de près et en annonçant, lui-même, que la marquise faisait fondre sa vaisselle pour en avoir de plus nouvelle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORFEVRE » subst. masc. « ORFEVERESSE » subst. fem.

Celuy qui vend ou fabrique de la vaisselle ou des ouvrages d'or ou d'argent. Il y a des Maistres & Gardes pour Officiers de la Communauté des Orfevres, & non pas des Jurez, comme chez les autres Artisans. Un Orfevre ne peut faire tourner, planer, ni bailler à friser, ni tailler aucun ouvrage d'or ni d'argent, ni bailler à tirer du fil d'or, qu'aux Maistres Orfevres, ou à leurs veuves. Les Orfevres suivant les Reglements de l'an 1554. doivent avoir leurs forges & fourneaux scellez en plastre dans leurs boutiques & sur la ruë, & il leur est deffendu de travailler ailleurs & hors les heures de police. Les Orfevres doivent estre reduits à trois cens par les Reglements fait en Decembre 1679. Un Orfevre est receu pour tenir & lever forge, & avoir poinçon à contreseing. Tout Orfevre doit signer la vaisselle qu'il fabriquera de son poinçon. Il est deffendu par les Ordonnances aux Orfevres, d'acheter, de fondre ou de difformer aucunes espece d'or ou d'argent ayant cours ou descriées, pour employer à leurs ouvrages ; & par une Ordonnance de l'an 1332. il leur est deffendu d'acheter de l'argent à greigneur prix, c'est à dire, à plus haut prix qu'il ne vaut dans les monnoyes, & de fabriquer de la vaisselle, ou des ouvrages de plus grand poids que de trois ou quatre marcs, si ce n'est pour les Eglises. Par la Declaration du mois de Mars 1555. renouvellée par un Arrest du Conseil d'Estat du 10. Janvier 1641. il n'est permis aux Orfevres de faire de la vaisselle ciselée, moulée & gravée, qu'à la charge qu'elle n'excedera point le poids de quatre onces d'or, ou de six marcs d'argent, à moins que d'en avoir permission par lettres patentes. Par l'Ordonnance de Philippe le Bel de 1294. il est deffendu aux Orfevres d'acheter or, argent, ni billon que de ceux qui sont establis par le Roy. Ce mot vient de or & fevre, vieux mot François qui venoit de faber, artisan, comme qui diroit artisan en or.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020