papisme

définitions

papisme ​​​ nom masculin

Soumission à l'autorité du pape ; doctrine des partisans de l'autorité absolue du pape.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pendant le moyen âge – et surtout sous la suprématie du papisme – la recherche scientifique est restée stationnaire.Ernest Haeckel (1834-1919), traduction Camille Bos (1868-1907)
Il n'est pas entré dans sa pensée de faire œuvre de militant de l'anti-papisme.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Alors nos petits-fils pourront s'offrir la liberté de la presse, le suffrage universel, tout le babouvisme, le saint-simonisme, le communisme, le fédéralisme, et le papisme industriel, si ça les amuse...Paul Adam (1862-1920)
Elle nous ramènerait au papisme et au pape à travers les bûchers.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Par cette déclaration de guerre ouverte, on raffermit un grand peuple flottant qui se fût laissé ébranler, mais qui, voyant le papisme déclaré l'ennemi de la patrie, s'en écarta décidément.Jules Michelet (1798-1874)
La violente horreur du papisme qu'elle montra en 78 était fort attiédie.Jules Michelet (1798-1874)
Pourtant le papisme a su trouver le moyen de transformer toutes ces vertus en leur contraire direct, tout en conservant l'ancienne enseigne.Ernest Haeckel (1834-1919), traduction Camille Bos (1868-1907)
Anglicane zélée et craignant le papisme, elle faisait avec remords et larmes la guerre à son frère qu'elle aimait.Jules Michelet (1798-1874)
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020