parasol

définitions

parasol ​​​ nom masculin

Grande ombrelle destinée à protéger du soleil.
Pin parasol, dont les branches s'étalent en forme de parasol.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils étaient six, tous bien montés, portant chacun un parasol, et accompagnés de quatre valets à cheval et d'autres à pied conduisant les mules.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
On voit à chaque aile plusieurs systèmes de cordes dont l'effet devait être de donner à chaque parasol beaucoup de solidité.Gaston Tissandier (1843-1899)
La fille perdit sa garniture et son éventail, et l'abbé son chapeau et son parasol violet clair.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Il regardait la plate-forme d'une maison, où il y avait une jeune fille, et une vieille femme tenant un parasol à manche de roseau, long comme la ligne d'un pêcheur.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et puis derrière elle, un beau jeune homme qui portait le parasol tant désiré... et donnait le bras à une femme à cheveux gris, un peu courbée....Eugène Sue (1804-1857)
Il est branchu, touffu, ses rameaux s'étendent au lieu de s'élever et forment un véritable parasol, quelquefois de cinquante ou soixante pieds de diamètre.Eugène Fromentin (1820-1876)
On remarquait aussi quelques mokalas aux cimes en parasol ; mais c'était les nwanas dont les feuillages massifs, dominant tout le paysage, qui lui donnaient un caractère particulier.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Tout le monde, moi excepté, qui n'ai jamais trop de soleil, sort avec un parasol blanc.Prosper Mérimée (1803-1870)
Il est même fort beau, et, au printemps, il étend un parasol de fleurs rosées sur cette sépulture ignorée.George Sand (1804-1876)
Par ce moyen j'évite les baleines du parasol et le manche, qui feraient un poids considérable.Gaston Tissandier (1843-1899)
La joie et la santé brillaient dans ses beaux yeux ; elle était reposée, nerveuse, elle aspirait l'air à longs traits sous le parasol brodé que lui portait un page.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un grand jardin, où l'air est lourd sous le parasol des palmiers, forme le milieu de cette demeure.Guy de Maupassant (1850-1893)
Deux de ces branches s'élevaient presque perpendiculairement, et supportaient l'immense parasol de feuillage, dont les rameaux croisés, mêlés, enchevêtrés comme par la main d'un vannier, formaient un impénétrable abri.Jules Verne (1828-1905)
La danse d'une jeune fille avec un double parasol dans un palais où, derrière un store, est l'orchestre et derrière un autre store sont les princesses.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le président, les jambes fauchées d'un récent excès, s'était étendu près d'elle et, abrité du soleil par un parasol, déployait des journaux qu'il se mettait à parcourir sans curiosité.Camille Lemonnier (1844-1913)
Ses gardes, les officiers de sa maison, les porte-étendard, les porte-parasol et la musique l'accompagnaient.Jules Verne (1828-1905)
Ces marchands étalent à terre, sur une natte ou sur un tapis, se couvrant d'un parasol de natte, ou de laine, qui pirouette à leur gré sur un haut pivot.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il s'asseyait sous un gros pommier, dont le tronc, tout plein de blessures et de verrues, lançait encore vaillamment ses branches en parasol.Paul Féval (1816-1887)
Shôki en marche, un chapeau-parasol sur son sombre visage, les mains croisées sous ses larges manches.Edmond de Goncourt (1822-1896)
A peine, près des bords, de loin en loin, aperçoit-on un pin parasol, un eucalyptus, des oliviers, des figuiers, blancs de poussière.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARASOL » s. m.

Petit meuble portatif, ou couverture ronde qu'on porte à la main pour deffendre sa teste des grandes ardeurs du Soleil. On le fait d'un rond de cuir, de tafetas, de toile cirée, de bourracan, &c. Il est suspendu au bout d'un baston. On le plie, ou on l'estend par le moyen de quelques costes de baleine qui le soûtiennent. Tous les Indiens & Orientaux ne marchent point sans parasols. Ils servent aussi pour se deffendre de la pluye, & quelques-uns les appellent parapluye.
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020