parisien

définitions

parisien ​​​ , parisienne ​​​ nom et adjectif

nom Personne née à Paris ou qui y habite. ➙ familier parigot. Les Parisiens.
adjectif De Paris. Banlieue parisienne.

synonymes

parisien, parisienne nom et adjectif

parigot (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le parterre parisien, toujours indépendant, siffla l'ouvrage et se permit même de rire au moment de l'installation sur le trône.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
C'était simplement une collision regrettable, quelque chose de perdu, là-bas, dans le pays noir, très loin du pavé parisien qui faisait l'opinion.Émile Zola (1840-1902)
Mais elle présentait le type accompli du « joli » parisien, type qui, pour être de pure convention, n'en a pas moins des admirateurs passionnés.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais dans sa conversation, pas un atome qui ne soit terrestre, parisien, et de petit journal.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les seconds étaient imprégnés de cet esprit parisien dont le jeune homme n'apercevait plus la triste vacuité.Paul Bourget (1852-1935)
Mais il lui plaisait, – comme aux autres, – de se condamner à perpétuité au bagne parisien.Jules Claretie (1840-1913)
Et vous haussiez les épaules encore quand vous le preniez à lire ces journaux ou ces romans qui ont la prétention d'être l'expression du high-life parisien.Hector Malot (1830-1907)
A partir du couvent et de l'espace verdoyant qui s'étend de l'autre côté de la rue, on se trouve entièrement dans un quartier parisien.Gérard de Nerval (1808-1855)
Et, d'abord, saluez ce roi du mouvement parisien, qui s'est soumis le temps et l'espace.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'ai fait comme les enfants et acheté les petits pains traditionnels qui doivent régaler les habitants de ce lieu de délices si apprécié du peuple parisien surtout.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Saladin, comme la plupart des héros de notre siècle, n'avait pas à proprement parler de généalogie ; il était ce champignon qui pousse sur la couche formée par le vice parisien.Paul Féval (1816-1887)
L'artiste parisien, qui voyage pour la première fois de sa vie, reste ébloui devant ce spectacle pittoresque et nouveau.François Coppée (1842-1908)
Il nous arriva dix aventures à peu près semblables : l'uniforme parisien avait alors une grande puissance.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Parisien jusqu'aux moelles, moi, et cependant promenant mes os un peu partout, quitte à les laisser un jour quelque part !Jules Claretie (1840-1913)
Siméon plaignit cette gaieté du peuple parisien ; il la vit médiocre, dépourvue de franche allégresse, prétentieuse, et qui vise à l'effet.André Beaunier (1869-1925)
Il s'était fait de la sorte parmi les femmes du monde parisien une grande quantité d'amies, dont quelques-unes seulement le détestaient.Octave Feuillet (1821-1890)
Nous connaissons dans le monde parisien ce procédé, qui consiste à prétexter une affaire importante à l'instant de régler une addition.Jules Lermina (1839-1915)
Personne cette fois ne prêta la moindre attention au dénoûment de ce long dépit amoureux : le sentiment parisien était fixé !Théodore de Banville (1823-1891)
Ce caractère parisien, que plusieurs arrêtés préfectoraux ont confirmé depuis, la distingue des autres grandes bibliothèques publiques.Gabriel Richou (1852-1915)
Je la voudrais voir dans une figure bien moderne et bien vivante, poussée dans le sol parisien.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019