Email catcher

pastel

Définition

Définition de pastel ​​​ nom masculin

Plante (crucifère) dont les feuilles et les tiges contiennent un principe colorant bleu (➙ guède, isatis). (avec influence de 2 pastel) Bleu pastel, elliptiquement pastel : couleur, teinture bleu clair de pastel. Des robes pastel, bleu pastel.

Définition de pastel ​​​ nom masculin

Pâte faite de pigments colorés façonnés en bâtonnets. Des portraits au pastel.
en apposition (invariable) Des tons pastel, doux et clairs comme ceux du pastel.
Œuvre faite au pastel.

Synonymes

Synonymes de pastel nom masculin

[Botanique] guède, isatis

[en apposition] tendre, doux, pâle

Exemples

Phrases avec le mot pastel

L'un aux couleurs pastel, clair et frais, entre arbre et eau.Ouest-France, 17/09/2021
Ces contenants aux teintes pastel et au style vintage ne sont ni plus ni moins que de gros morceaux de savon.Ça m'intéresse, 11/01/2020, « 6 astuces innovantes pour réduire les déchets »
C'est que le pastel exige un sol particulièrement fertile et que cette plaine lui convenait bien.Annales de Normandie, 2016, Francis Brumont (Cairn.info)
Elle avait préféré porter, ce jour-là, un sobre chapeau blanc plutôt que l'un de ses célèbres couvre-chefs pastel.Géo, 13/06/2016, « Irlande : le long chemin vers la réunification de l'île »
Pour peindre la tête au pastel ou à l'huile, il faut établir les masses de vigueur, les demi-teintes, ensuite les clairs.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Moins spontané, plus patient, le pastel se retrouve ici ou là dans ses cartes imaginaires.Ouest-France, 22/08/2013
Peintures, pastels, encadrements, vanneries, broderies d'art réunis pour un monde végétal.Ouest-France, 16/09/2015
Elle semblait regarder une des têtes de femmes au pastel.René Boylesve (1867-1926)
Un professeur de dessin bayeusain qui s'est principalement distingué dans la miniature et le pastel.Ouest-France, 01/04/2019
Illustrons ce cas par trois planches (rouge, noire et pastel) pour, à notre tour, rendre compte de cet étonnant protocole.Bulletin de psychologie, 2018, Christine-France Peiffer, Françoise Neau (Cairn.info)
On considère alors que cette couleur met le mieux en valeur les femmes, aux perruques poudrées et robes pastel.Ça m'intéresse, 16/05/2017, « Pourquoi les fauteuils de cinéma sont-ils rouges ? »
L'artiste fourmille d'idées, peint des sanguines, des œuvres au pastel et passe, depuis peu, une retraite heureuse dans son atelier.Ouest-France, 08/09/2021
C'est cette presse qui amena l'emploi des pastels, et fit peu à peu tomber la peinture.Henri Bouchot (1849-1906)
Jointe à la volonté de développer la culture du pastel, on a là l'indice d'une orientation agricole vers le grand commerce.Histoire & Sociétés Rurales, 2010 (Cairn.info)
Dessins réalistes au crayon, au pastel, à la sanguine ainsi que des aquarelles.Ouest-France, 09/04/2013
Il s'agissait de portraits d'amis, aux pastels à l'huile, sur papier ordinaire ou journal.Africultures, 2008, Christine Eyene (Cairn.info)
Ce désir de contrôle ne marchant plus aux planches pastel où le nombre de réponses couleur augmente, traduisant l'hypersensibilité maternelle.Psychologie clinique et projective, 2015, Pauline Minjollet, Marina Valente (Cairn.info)
Elle examinait le pastel commencé en femme qui sait les questions d'art.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il reste donc sur place, sous réserve que cette année-là soit représentative, une bonne partie du pastel qui est consommée par les teinturiers locaux.Annales de Normandie, 2016, Francis Brumont (Cairn.info)
Huile, pastel, encre, bas-relief : le peintre utilise plusieurs techniques.Ouest-France, 03/08/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PASTEL s. m.

Paste faite de plusieurs couleurs gommées & broyées ensemble, ou separément, dont on fait toutes sortes de crayons pour peindre sur le papier, ou le parchemin. Il y a des Peintres qui reüssissent merveilleusement à faire des portraits en pastel.
 
PASTEL, qu'on nomme autrement guesde, est une herbe qui vient d'une graine qu'on seme au commencement du printemps, & dont on fait quatre recoltes par an, & quelquefois cinq ou six. Elle est d'un grand usage dans les teintures pour preparer les estoffes à recevoir toutes les autres couleurs, & en augmenter le lustre & la durée. Elle leur donne d'abord la teinture bleuë. Il en croist beaucoup en Languedoc. Le pastel a la feuille presque semblable au plantin. Le meilleur a la feuille unie & sans poil ; & le mauvais a la feuille veluë, qu'on appelle bastard. Le petit pastel est celuy de la quatriéme ou cinquiéme recolte. Le pastel de la derniere recolte s'appelle marouchin. Le plus vieux pastel est le meilleur. On laisse quelque temps flestrir sa feuille, puis on le met sous la rouë pour le piler ; aprés on en fait de petits pains, qu'on appelle coqs, ou cocaignes, qu'on fait secher à l'ombre sur des clayes, jusqu'à ce qu'on le veuille mettre en poudre ; ce qu'on fait avec des masses de bois. On le laisse tremper pendant quatre mois dans de l'eau fort croupie, où on le remuë environ quarante fois, & puis il est en estat d'estre emballé & employé. Plusieurs le confondent avec le pastel d'Inde, ou l'indigo, qui est bien de differente valeur & vertu. Voyez Indigo. Une forte couleur de pastel est quasi noire, & est la base de tant de sortes de couleurs, que les Teinturiers ont une certaine eschelle ou nombre d'estages avec laquelle ils comptent la clarté & la profondeur de cette couleur. L'indigo est de même nature que le pastel, avec cette difference, que celuy-cy est toute la substance de l'herbe ; au lieu que l'indigo n'en est que le jus, ou la lie farineuse sechée au soleil, qu'on forme en tablettes ou en boules. On leur donne le même nom en Latin glastum, en Grec isatis. Ce mot vient de pastellum, qu'on a dit pour pastillus.
 
Il y a un pastel sauvage dont les feuilles sont plus grandes que celles du pastel cultivé, & sont semblables a celles de la laituë. Ses tiges sont de deux coudées de haut, plus gresles, plus delicates & plus branchuës, outre qu'elles tirent quelque peu sur le rouge. A leur cime il y a plusieurs vessies comme de petites langues qui contiennent sa graine. Ses fleurs sont petites & jaunes. En Latin glastum silvestre, ou isatis agrestis.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023