pelle

 

définitions

pelle ​​​ nom féminin

Outil composé d'une plaque mince ajustée à un manche. Pelle à poussière. —  Pelle à tarte.
Pelle mécanique, machine pour les gros travaux de terrassement. ➙ excavateur, pelleteuse.
locution, au figuré À la pelle : en abondance. On en ramasse à la pelle.
familier
Rouler une pelle à qqn, lui faire un baiser profond.
Ramasser, (se) prendre une pelle, tomber ; échouer.
 

synonymes

pelle nom féminin

bêche

pelle à poussière

porte-poussière (Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsque le vent leur manque, ils se servent d'une sorte de pelle pointue, avec laquelle ils rament si vite, que la meilleure pinasse aurait peine à les suivre.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
J'arrive porteur d'une lettre de recommandation ; j'étais tellement troublé par la présence de ce monsieur qui m'en imposait, qu'en saluant, je fais tomber la pelle de la cheminée.Félix Galipaux (1860-1931)
Celle-ci reçoit des fonds à la pelle, mais les entreprises finissent quand même par fermer et délocaliser la production avec l’aide de subventions supplémentaires.Europarl
Les couches qui se forment successivement sont alors détachées de la pelle ; on les expose au soleil, elles se durcissent encore et prennent la couleur brune que l'on connaît.Jules Verne (1828-1905)
Nul n'est besoin de transposer des directives à la pelle – ce n'est rien d'autre là que de l'aveuglement.Europarl
L'homme alla retirer les cordes et sortit du trou ; puis, aidé d'un de ses camarades, il prit une pelle et commença à jeter de la terre.Henry Murger (1822-1861)
Mais ce n'était sans doute qu'une maladresse d'ivrogne, car il l'entendait, dans le bruit, ricaner très haut, casser son charbon, à coups de marteau exagérés, se battre avec la pelle.Émile Zola (1840-1902)
De larges étriers de cuivre, en forme de pelle à feu, sont attachés si haut, qu'on a les jambes pliées en deux ; les coins tranchants servent à piquer le cheval.Gérard de Nerval (1808-1855)
Frédéric alla chercher une pelle à feu ; et, tandis qu'ils se promenaient côte à côte, l'enfant élevait des tas de sable dans l'allée.Gustave Flaubert (1821-1880)
Avant-hier, nous avons fait le même songe, des pièces de cent sous que nous ramassions à la pelle, dans la rue.Émile Zola (1840-1902)
Vous aviez pris la pelle, moi je m'étais emparé de la pincette, et nous nous assommions.Émile Zola (1840-1902)
La fouille au pic et à la pelle suffit pour désagréger ces amas, qui représentent au moins cent millions de tonnes de minerai.Élisée Reclus (1830-1905)
Un habitant de l'intérieur des terres pourrait donc confondre une rame de cette forme, avec une pelle à vanner.Anatole France (1844-1924)
Comme à tout bonheur se mêle un peu d'amertume, le nouveau travail que l'on me confia faillit à tout jamais me détacher de la pelle.Charles Des Écores (1852-1905)
Les travailleurs n'avaient pas plus tôt la pelle ou la pioche à la main, qu'ils étaient coupés en deux par les boulets ou mutilés par les obus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Deux chaises de cuisine, une table ronde, une pelle et des pincettes se groupaient autour du foyer, où un poêlon chauffait aux tièdes clartés d'un feu mourant.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il y a à bord un petit pot à feu, du sel et une pelle pour faire des koeken.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Le cocher dansait avec la cuisinière, le valet avec la femme de chambre, et la pelle à feu avec la pincette, mais ces deux dernières s'écroulèrent dès le premier saut.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Bientôt, remuant les capitaux à la pelle, il eut huit maisons sur les nouveaux boulevards.Émile Zola (1840-1902)
L'enfant, au lieu de répondre, resta sur la défensive, le dos appuyé au piédestal et la pelle levée comme un sabre.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PELLE » s. f.

On écrivoit autrefois Paesle. Utencile de ménage qui sert à remuer & à mesurer du bled, ou des grains, à enlever du fumier, des ordures, à enfourner le pain, à transporter du feu, ou des cendres, &c. Un feu de fer est composé de la pelle, des pincettes & des tenailles. On fait rougir la pelle pour ferrer de l'eau. On a fait provision de pics & de pelles pour un siege. Ce mot vient de patella, ou selon d'autres, de pala, qui est une espece d'éventail, selon Isidore & Papias. Il vient plustost de pall, mot Celtique ou Bas-Breton qui signifie pelle.
 
On appelle sur les ports Garçons de la pelle, ceux qui aident à mesurer & à porter le charbon, le grain, &c.
 
On appelle aussi pelle, ou pale, une bonde d'un estang, & ce qui sert à arrester l'eau dans les biez du moulin, ce qu'on leve pour faire écouler l'estang, ou pour faire tomber l'eau sur la rouë. On les appelle en quelques endroits les lançoirs. Ils sont faits en forme de pelles, mais ils ont double manche.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a des écus à remuer la pelle, pour dire, qu'il a beaucoup d'argent comptant. On dit aussi, que la pelle se mocque du fourgon, quand quelqu'un raille ou reprend un autre d'un deffaut dont il est luy-même entaché, ou qui est d'ailleurs aussi ridicule. On dit aussi en burlesque d'un homme qui fait le suffisant, que c'est un petit Saint de bois sur une pelle ; ou qu'il fait le doux Dieu dessus une pelle, par corruption, pour dire dessous un poesle, comme dit Pasquier.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020