plaine

 

définitions

plaine ​​​ nom féminin

Vaste étendue de pays plat ou faiblement ondulé (➙ pénéplaine) et moins élevée que les pays environnants. —  (collectif) La plaine et la montagne.
Histoire La Plaine, faction la plus modérée de la Convention, dont les membres siégeaient en bas des gradins. La Plaine (ou Marais) et la Montagne.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les retranchements de la plaine étaient les plus achevés et les mieux défendus de toutes les lignes romaines.Camille Jullian (1859-1933)
En une nuit toute la plaine fut ensevelie, et les arbres apparurent au matin drapés dans cette écume de glace.Guy de Maupassant (1850-1893)
Tout cet espace est une plaine presque unie, sans rivière ni ruisseau pendant l'été, mais arrosée de quelques torrents pendant l'hiver.Volney (1757-1820)
Au pied de cette élévation s'étend une vaste plaine ; les flots de brouillard qui l'inondaient l'agrandissaient encore, et elle semblait se confondre avec le ciel.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Puis il étendit sur la table un vaste plan qui reproduisait tous les accidents de la plaine, chemins, villages, cultures, hauteurs et dépressions.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Le capitaine se leva, jeta un dernier regard à cette immense plaine ; puis de la main il me fit signe de le suivre.Jules Verne (1828-1905)
On était aux premiers jours de janvier, par des brumes froides qui engourdissaient l'immense plaine.Émile Zola (1840-1902)
De chaque côté les montagnes se dressaient, s'élevant rapidement à partir de la plaine, et affectant ces formes fantastiques qui caractérisent les pics de ces régions.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Nous apercevions les feux allumés sur la plaine, et nous entendions les voix de ceux qui étaient autour.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Sous mes pieds brûlés par les cailloux de la plaine, le sable, dont les dalles du couloir étaient semées, avait la douceur molle des dunes, près de la mer...Octave Mirbeau (1848-1917)
Ils ont de jolis désirs qui les emportent comme des feux follets dans la plaine.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Les deux premières sont situées sur la plus grande élévation du rivage ; la ville basse est dans une plaine qui s'étend de l'autre côté : c'est la plus peuplée des trois.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Une demi-heure après, se montrait l'ensemble des bâtiments au milieu de la vaste plaine où tout se confondait dans une immense blancheur.Jules Verne (1828-1905)
Un spectacle plus curieux est l'intérieur des tombeaux d'animaux qui se rencontrent dans la plaine on grand nombre.Gérard de Nerval (1808-1855)
En face, il n'y avait rien, rien qui gênât la vue sur la plaine, qui s'étendait jusqu'à l'horizon.Judith Gautier (1845-1917)
Maintenant, nous nous dirigions vers ces choses étranges que j'avais aperçues au bout de la plaine, le jour où l'on m'avait fait prisonnier.Judith Gautier (1845-1917)
La vue, qui s'étendait au-dessus de la plaine, présentait du matin au soir des horizons charmants, dont les teintes graduées plaisaient à mon imagination.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il se trouvait en plaine, ou à peu près, terrain excellent pour ses fantassins, peu manœuvriers mais solides, et pour sa cavalerie qui était nombreuse.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais comment gagner la ville, en voiture, au milieu des troupes qui sillonnaient la plaine, sous la perpétuelle menace des feux convergents des forts ?Albert Delpit (1849-1893)
En plaine et avec de la cavalerie, on les aurait presque tous pris ou sabrés.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLAINE » s. f.

Campagne unie, & sans montagne ni forests. La plaine de St. Denis, de Grenelle ; les plaines de Champagne. Un ruisseau qui serpente dans la plaine. Il fait beau courir un lievre dans la plaine.
 
PLAINE, en termes de Blason, est la pointe de l'Escu, lors qu'il est couppé en quarré, & qu'il en reste sous le quarré une partie qui est d'autre couleur ou esmail que l'Escu. Elle a servi quelquefois pour marque de bastardise, & quelques-uns l'appellent champagne ; car lors que les enfans legitimes descendans des bastards ont osté la barre, le filet ou traverse que portoient leurs peres, ils doivent coupper la pointe de leurs Escus d'un autre esmail, ce qu'on appelle plaine.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020