plumer

 

définitions

plumer ​​​ verbe transitif

Dépouiller (un oiseau) de ses plumes en les arrachant. —  au participe passé Volaille plumée.
familier Dépouiller, voler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je plume

tu plumes

il plume / elle plume

nous plumons

vous plumez

ils plument / elles plument

imparfait

je plumais

tu plumais

il plumait / elle plumait

nous plumions

vous plumiez

ils plumaient / elles plumaient

passé simple

je plumai

tu plumas

il pluma / elle pluma

nous plumâmes

vous plumâtes

ils plumèrent / elles plumèrent

futur simple

je plumerai

tu plumeras

il plumera / elle plumera

nous plumerons

vous plumerez

ils plumeront / elles plumeront

 

synonymes

plumer verbe transitif

déplumer

[familier] voler, cambrioler, dépouiller, déposséder, dévaliser, escroquer, faire les poches de, piller, délester (plaisant), détrousser (vieux ou plaisant), arnaquer (familier), arranger (familier), écorcher (familier), empiler (familier), entôler (familier), estamper (familier), étriller (familier), gruger (familier), pigeonner (familier), rouler (familier), ratiboiser (familier), refaire (familier), repasser (familier), tondre (familier), truander (familier), flouer (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Depuis midi nous n'avons fait que plumer des faisans, des huppes, des gelinottes, des coqs de bruyère.Alphonse Daudet (1840-1897)
C'est bon de les plumer, mais encore faut-il mettre des gants, hein ?...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il demanda un tablier pour plumer des chapons.Eugène Demolder (1862-1919)
Quand on tient la poulette, il faut la plumer....Jean Aicard (1848-1921)
Le général la suivit des yeux et entra dans la salle pour la voir plumer son poulet dans la cuisine.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Vous pouvez plumer les volailles et commander les violons...Paul Mahalin (1838-1899)
Après ce double renseignement donné sur son habitude d'écouter aux portes et sur le moment opportun pour plumer une volaille, la cuisinière quitta le visiteur pour retourner à son poulet.Eugène Chavette (1827-1902)
Elle m'attacha un torchon gras autour du corps, me fit asseoir auprès d'elle, les jambes croisées sur une natte de jonc et, me jetant un poulet, m'ordonna de le plumer.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Je sais bien qu'il existe des misérables qui violent les nids pour plumer les petits et pour manger les œufs en omelette.Émile Zola (1840-1902)
Mes bons amis, quand on la tient, il faut plumer la poulette.Jean Aicard (1848-1921)
Il faut le plumer tant qu'il est chaud : vous aurez moins de peine.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Le futur notaire alla se mettre au lit en disant : en voilà encore un naïf que je vais plumer à mon aise...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
C'était un beau spectacle de le voir plumer d'un air sévère ce bel oiseau des tropiques.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
J'aurais voulu être fille de chambre, mais je ne savais ni coudre ni coiffer ; on me faisait tirer de l'eau au puits et plumer la volaille, cela m'ennuyait.George Sand (1804-1876)
Olbinett, afin de gagner du temps, s'occupa de les plumer en route.Jules Verne (1828-1905)
J'ai oublié de plumer et de préparer le poulet pour notre dîner.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je répondis que je voulais me divertir des gens, oui bien, mais les plumer, pour cela non !Romain Rolland (1866-1944)
Depuis midi nous n'avons fait que plumer des faisans, des huppes, des gélinottes, des coqs de bruyère.Alphonse Daudet (1840-1897)
Je serais bien venue pour les écouter ; mais, par malheur, j'ai à plumer un poulet, et je ne puis quitter ma bête pendant que le corps est encore chaud.Eugène Chavette (1827-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLUMER » v. act.

Oster la plume d'un oiseau. On a envoyé ces perdrix en plume, il les faut plumer.
 
PLUMER, signifie figurément, Attraper de l'argent, ou des nippes à quelqu'un. Quand des filous tiennent un provincial, ils le plument bien. Une Courtisane plume bien le sot qui en est coëffé. Un Procureur plume bien ses cliens.
 
On dit proverbialement, qu'il faut plumer la poule ou l'oye sans la faire crier, pour dire, qu'il faut prendre garde, quand on fait des concussions, de donner des occasions de plaintes.
Sous toutes les coutures Se mettre sur son trente et un Se mettre sur son trente et un

Voilà une expression apparemment transparente mais qui révèle des trésors d’opacité.

Marcelle Ratafia 05/03/2021