ponce

définitions

ponce ​​​ adjectif féminin et nom féminin

Pierre ponce : roche volcanique poreuse, légère et très dure. Des pierres ponces.
nom féminin Sachet d'étoffe contenant une poudre colorante, utilisé pour reproduire des dessins (➙ poncif).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chacun des deux objets agit sur celui qui lui est opposé comme un morceau de pierre ponce sur notre main.Ernest Deharme (1838?-1916)
Tout est couleur de liège et de pierre ponce.Théophile Gautier (1811-1872)
Une peau de caribou, blanchie à la pierre-ponce et enjolivée de broderies en rassade était gracieusement drapée comme un manteau sur ses épaules.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est de là qu'on tire la pierre ponce pour le monde entier.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une des couches, colorée en rose et formée principalement de petits fragments de ponce décomposée, est remarquable par le grand nombre de concrétions qu'elle renferme.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Le noyer pivote sur le basalte, et le blé germe sur la pierre ponce.Jules Michelet (1798-1874)
Un étroit tapis rouge relevait la blancheur des marches de l'escalier en liais poli à la pierre ponce.Honoré de Balzac (1799-1850)
Nous marchons longtemps au milieu des pierres ponce dont le sol est parsemé, et nous nous dirigeons vers les vapeurs qui, par-ci par-là, sortent du sol.Ernest Michel (1837-1896)
Les amas de pierre ponce et de laves de diverses natures qu'on remarque aux alentours de ces lacs ne laissent aucun doute sur leur première nature.Paul de La Gironière (1797-1862)
Pour faire la pierre ponce, il faut le volcan.Victor Hugo (1802-1885)
Il rapporta un liquide jaune et une pierre ponce.Guy de Maupassant (1850-1893)
On a maintenant remplacé la pierre-ponce et la robe par le carrelet qui sert à développer le duvet qui convient aux chapeaux velus qui sont à présent de mode.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Ce manteau disparaît dans le voisinage immédiat du volcan sous une couche plus sombre de matériaux moins divisés, pierre ponce ou blocs de lave.Pierre Puiseux (1855-1928)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PONCE » s. f.

Pierre spongieuse, poreuse, legere, friable & blancheastre que vomissent les Volcans, qui sert à gratter, à polir, & à plusieurs autres usages. Theophraste dit que pour appaiser le vin qui bout, il faut jetter dedans de la pierre ponce. En Latin pumex.
 
PONCE, chez les Ouvriers, est un noüet de poudre de charbon enveloppé dans quelque estoffe claire, qu'on passe pardessus des piqueures, afin de marquer sur un papier qui est dessous, des lignes, ou des desseins. La ponce est de grand usage chez les Brodeurs. On l'a ainsi nommée, parce qu'au commencement on les faisoit avec de la poudre de pierre ponce.
Les mots de l’époque Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ? Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ?

L’accusation d’anglicisme est l’épouvantail favori que dressent les puristes de la langue française contre les innovations linguistiques qui leur...

Florent Moncomble 15/09/2021