pont-levis

 

définitions

pont-levis ​​​ | ​​​ nom masculin

Pont mobile basculant qui se lève ou s'abaisse à volonté au-dessus du fossé d'un bâtiment fortifié (surtout, au Moyen Âge). Les ponts-levis d'un château fort.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles sont chaussées de souliers à pont-levis, avec attaches sur le coup de pied, une mode nouvelle.Albert Robida (1848-1926)
Mais à peine avait-il marché quelques pas que le pont-levis se relevait avec fracas contre la poterne...Jules Verne (1828-1905)
Laure se précipita à la fenêtre, ses regards se rivèrent sur l'esplanade qui longeait le pont-levis de l'entrée principale.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le petit pont-levis, parallèle au grand, et destiné à laisser passer le gouverneur et les officiers pendant une partie de la nuit, était ouvert encore.Alfred de Vigny (1797-1863)
A la place du pont-levis on voyait un pont en briques, de deux arches, et au lieu de la tour un petit bâtiment entouré d'arbres.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Mais, comme elle repassait le pont-levis, il lui vint à l'esprit un rapprochement d'idées plus logique et plus intéressant.George Sand (1804-1876)
Croiriez-vous que je l'ai trouvé près du pont-levis, à moitié nu ; luttant avec le fils d'un bouvier ?Louise Colet (1810-1876)
Un pont en pierre, de trois arches, terminé par un pont-levis, le mettait alors en communication avec la ville.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Alors il vit, par une ouverture du tablier du pont-levis, une main passer et lui présenter un billet.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Depuis bien longtemps, personne n'a franchi sa poterne qui est fermée sans doute, ni le pont-levis qui est certainement relevé.Jules Verne (1828-1905)
En une minute je suis au corps de garde du pont-levis et j'ai prévenu le chef du poste...Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Devant la porte grande ouverte, devant le pont-levis baissé, ils s'arrêtaient avec une sorte de farouche dé fiance.Michel Zévaco (1860-1918)
Je fis passer le billet à travers les trous que j'avais fait percer précédemment dans le pont-levis.Albert Mathiez (1874-1932)
J'entendis crier une porte ; on échangea quelques paroles ; la litière reprit sa marche, et je sentis qu'elle roulait sur un terrain retentissant comme est un pont-levis.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il vit la grosse tour, la porte voûtée, le pont-levis et le fossé à sec qui entourait tout l'édifice.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Le baron était occupé à faire fouetter ses chiens pour les tenir en haleine, lorsque le comte passa le pont-levis.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Moins de trois minutes plus tard, le carrosse roula sur un pont-levis, puis sous une voûte, puis s'arrêta.Michel Zévaco (1860-1918)
Une redoute en charpente avait été bâtie pour défendre la porte de la ville ; elle y communiquait par un pont-levis.Émile Vincens (1764-1850)
La seule issue, c'était l'entrée même du waré-atoua, et les maoris gardaient cette langue de terre qui la réunissait au pah comme un pont-levis.Jules Verne (1828-1905)
Autour de cette construction, on creusa un fossé pour rendre l'accès impossible autrement que par un pont-levis défendu par une poterne.Octave Féré (1815-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LEVIS » adj.

Qui peut se lever & se baisser. On le dit particulierement des ponts qui sont devant la porte des villes & des chasteaux, qu'on leve le soir. On le dit quelquefois des ponts portatifs, ou de la partie qui se leve sur les ponts de batteaux pour laisser un canal libre à la navigation.
 
On a appellé aussi des souliers à pont levis, des souliers avec des talons fort hauts, & de petites mules destachées sur lesquelles ils s'appuyoient, qui estoient autrefois à la mode.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020