Email catcher

pressentait

Formes

Exemples

Phrases avec le mot pressentait

Comme si elle pressentait son destin, celle-ci passait son temps à photographier la nature si rude de cette campagne australienne, et surtout ses enfants.Études, 2009 (Cairn.info)
Il était évidemment très inquiet, par instinct, et il eût volontiers demandé protection contre ce danger qu'il pressentait et ne pouvait détourner.Jules Verne (1828-1905)
Peu à peu le vide se faisait autour de lui, et on pressentait quelque explosion soudaine.Paul Gaffarel (1843-1920)
Ce matin-là, la vieille servante pressentait une attaque plus rude encore que les autres.Émile Zola (1840-1902)
Les chercheurs en tirent une cartographie éclairante des inégalités sociales scolaire, au-delà de ce que l'on pressentait déjà.Ouest-France, Yasmine TIGOÉ, 03/06/2021
Il pressentait un malheur qu'il ne comprenait pas.Albert Delpit (1849-1893)
Elle le pressentait depuis plusieurs années, ce qui explique qu'elle n'osait plus sortir de chez elle.Psychologie clinique, 2012, Claude Wacjman (Cairn.info)
Le chouca regarde autour de lui, comme il le pressentait, les arbres sont noirs de ses congénères.Ouest-France, Yann LABOUS, 28/12/2017
Comme on le pressentait, ils ont dû baisser pavillon à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée.Ouest-France, 31/07/2021
Il pressentait que le chagrin rendrait sans doute plus fréquentes encore les crises de son effroyable maladie.Eugène Sue (1804-1857)
Elle l'en savait parfaitement capable, s'il pressentait l'ombre de la vérité.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il pressentait que les destitutions seraient le terreau de nouvelles conspirations.Annales Historiques de la Révolution Française, 2020, Karine Rance (Cairn.info)
Ils serviront aux humains à devenir immortels en récupérant leurs souvenirs, et toute la quincaillerie métaphysique et nihiliste qu'on pressentait se confirme.Chimères, 2013 (Cairn.info)
Il pressentait déjà que la confusion idéologique et les jeux tactiques ne pourraient à la longue que renforcer ces ennemis de la démocratie.Esprit, 2016, Joël Roman (Cairn.info)
Il devait s'arracher à tout ce qui signait son appartenance à sa mère, dans laquelle il pressentait l'écrasement de son propre désir.Revue française de psychanalyse, 2001, Andrée Bauduin (Cairn.info)
Elle lui apparut extraordinairement belle, et majestueuse comme un fantôme ; sans comprendre ce qu'elle voulait, il pressentait quelque chose de terrible.Gustave Flaubert (1821-1880)
Dans son attitude si pudique encore, on pressentait déjà les entraînements de la passion.Arsène Houssaye (1815-1896)
Comme s'il pressentait quelque chose, il a appelé, dans son discours, les responsables politiques et administratifs à l'honnêteté.Revue Projet, 2021, Philippe Denis (Cairn.info)
Les hommes appelés à remplir la mission maintien sont plus nombreux qu'attendu, loin des choix forts que l'on pressentait initialement.Ouest-France, Gaëtan BRIARD, 19/04/2021
Dans la séquence que nous évoquons, le néant que l'on pressentait et qui jusque-là se dérobait est donc là devant nous.Le débat, 2010, Éric Marty (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine