purisme

définitions

purisme ​​​ nom masculin

Souci excessif de la pureté et de la correction du langage par rapport à un modèle intangible et idéal.
Souci de pureté, de conformité totale à un type idéal (art, idées, etc.). —  Opposé à laxisme.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le purisme, qui retient et glace, était sacrifié à l'aisance, au naturel, à d'aimables négligences.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Du reste, le point est peu important, et votre purisme peut me faire grâce pour cette fois.Jules Lermina (1839-1915)
Elle laissa aux femmes d'un goût moins pur, d'un jugement moins solide que le sien, les subtilités, les fadeurs, le purisme affecté.Madame de Sévigné (1626-1696)
Il est pédant ; il supplée à l'esprit qu'il n'a pas par le purisme du langage, comme une bonne ménagère supplée aux meubles qui lui manquent par l'ordre et la propreté.Claude Tillier (1801-1844)
Sire, répliqua le duc, qui faisait hautement profession de purisme littéraire, je voudrais bien que les vers de la pièce fussent aussi français que moi !Eugène Muller (1826-1913)
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/09/2021