qui-vive

définitions

qui-vive ​​​ interjection et nom masculin invariable

interjection Cri par lequel une sentinelle, une patrouille interroge en entendant ou en voyant une présence suspecte.
nom masculin invariable Être sur le qui-vive, sur ses gardes.

synonymes

qui-vive nom masculin

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout à coup j'entends au-dessus de ma tête un cri d'effroi, un qui-vive strident poussé par une hirondelle qui effleurait mon buisson...Henri de La Blanchère (1821-1880)
Ils pensent que vous auriez pu empêcher la dégradation de la situation en vous montrant davantage sur le qui-vive et en réagissant plus promptement.Europarl
Cet homme sait trop de quels soupçons et de quelle surveillance inquiète il est l'objet, pour ne se pas tenir sur le qui-vive.Émile Gaboriau (1832-1873)
Depuis trois heures il avait appris tant de choses, qu'il s'était mis sur le qui-vive.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pendant les semaines suivantes, pendant un mois environ, il demeura et tint tout le monde sur le qui-vive.Albert Vandal (1853-1910)
Sous les fenêtres, toute la nuit, les voix des gardes nationaux ivres, jetant, à chaque minute, un qui-vive enroué à tout ce qui passe.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La police, est sur le qui-vive, et le cardinal paraît pâle à travers sa pourpre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Sémillant et léger, toujours sur le qui-vive, il prenait une part brillante à la conversation, approuvant le plus souvent ce qu'avançaient les dames.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
La presse allemande était aussi sur le qui-vive, singulièrement prompte à prendre feu dès que nous faisions mine de nous occuper des affaires germaniques.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Pendant les quinze premiers jours, ils ne dormirent guère qu'une heure ou deux par nuit, étant sur un qui-vive continuel.Charles Roger Daoust (1865-1924)
En dépit de cette résolution, il vivait dans des transes perpétuelles ; poursuivi d'une méfiance outrée, il était incessamment sur le qui-vive, ce qui lui donnait l'air d'un maniaque.Charles Barbara (1817-1866)
En ce moment on entendit le qui-vive de la sentinelle qui veillait à la porte du fort.Joseph Marmette (1844-1895)
De toutes parts, on était sur le qui-vive, et on attendait incessamment l'ordre de départ.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Le qui-vive perpétuel de cette intimité vigilante épuise enfin les dernières forces des deux adversaires.Benjamin Constant (1767-1830)
Les personnes attachées au premier consul étaient sans cesse sur le qui-vive, et exerçaient la plus grande surveillance.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Une ville est toujours sur le qui-vive, quand un homme comme ça va et vient en liberté.Émile Zola (1840-1902)
Une halte nous réunit près d'une espèce de remblai où chacun se tint sur le qui-vive, le doigt sur la gâchette, prêt à faire feu et le faisant quelquefois.Amédée Achard (1814-1875)
Il oublia donc un peu sa morgue, dénoua le masque de sa froideur et cessa de se tenir sur le qui-vive d'une prudence soupçonneuse.Émile Gaboriau (1832-1873)
De là, pour le charpentier, des transes continuelles, et pour ses hommes l'obligation de demeurer constamment sur le qui-vive.Jules Verne (1828-1905)
Ayez soin de veiller et de rester sur le qui-vive, afin de n'être pas pris au dépourvu.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Des fleurs et des hommes Des fleurs et des hommes

Bégonia, forsythia, freesia, zinnia… Qu’ont en commun ces mots ?

Marie-Hélène Drivaud 17/03/2021