raidi

 

définitions

raidi, raidie adjectif

Devenu raide. Corps raidi par le froid. —  au figuré Raidi dans son obstination.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Maintenant, il comprenait ; tant qu'un devoir continu, un service à rendre, un sacrifice à faire avaient raidi sa mère, elle avait vécu.Paul Margueritte (1860-1918)
Il agonisait là, raidi, la figure enfoncée dans une jupe, enveloppé de ces vêtements qui exhalaient un peu de celle qu'il adorait toujours.Émile Zola (1840-1902)
Il s'est peut-être raidi dans sa conscience austère contre l'intelligence générale des engouemens, jusqu'y dépasser son but et à se sentir mal disposé, même pour les succès mérités.George Sand (1804-1876)
Fouan resta là, raidi, immobile, devant cette porte impitoyable, pendant que derrière lui, la pluie continuait avec son roulement monotone.Émile Zola (1840-1902)
Coche se leva, raidi dans un terrible effort, si pâle que l'on crut qu'il allait tomber et que les gardes tendirent les bras vers lui.Maurice Level (1875-1926)
Il restait droit, le torse raidi, il n'avait qu'un petit balancement de la tête, à chaque secousse.Émile Zola (1840-1902)
Quand on le ramena, il ne soufflait plus un mot, les dents serrées, tout le corps raidi, laissant s'accomplir le destin, dans la muette protestation de sa rage impuissante.Émile Zola (1840-1902)
Deux larmes avaient coulé de ses yeux, il s'était raidi et sa tête était tombée en arrière.Alexis Bouvier (1836-1892)
On eût dit qu'elle ne pouvait plus baisser les yeux, qu'ils étaient rivés sur l'hostie ; elle ne faisait plus que gémir ; et son corps raidi s'amollissait, s'affaissait.Guy de Maupassant (1850-1893)
La gravité de son office lui interdisait le sourire, mais il eut un choc au cœur et, légèrement rougissant, se redressa, le bidon d'eau bénite à son poignet raidi.Louis Pergaud (1882-1915)
Chacun se lance devant soi, attiré par le fossé terrible, raidi en avant, presque incapable de tourner la tête à droite ou à gauche.Henri Barbusse (1873-1935)
Son valet de chambre vint alors jeter dans la voiture un caban militaire, raidi par les deux épées qu'il enveloppait ; puis fermant la portière, il s'assit près du cocher.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Jacques, raidi à son poste, la main droite crispée sur le changement de marche, l'autre restée au sifflet, sans qu'il le sût, attendait.Émile Zola (1840-1902)
Il verrait sans peur ce corps qu'il avait contemplé par deux fois : la nuit presque palpitant encore de vie, le matin déjà raidi et froid.Maurice Level (1875-1926)
Puis, lorsqu'il avait entendu les cours s'effondrer, tout en ne s'expliquant pas la cause du désastre, il s'était raidi pour mourir debout.Émile Zola (1840-1902)
Je l'ai vu, congestionné, raidi, splendide, inquiétant le ciel les jours de victoire, d'expéditions « dont on parlait », puis exsangue, mou, navrant, rasant terre, les jours de mauvais temps, de guigne....Marcel Nadaud (1889-?)
Et devant le corps froid qui était étendu raidi dans la chambre, il sentait courir dans ses veines, dans ses os, de mortels frissons.Alexis Bouvier (1836-1892)
Je tremblais sur mes jambes en descendant, mais je me suis raidi pour ne pas tomber par terre d'émotion.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Quand je revins dans la soirée le voir, je le retrouvai raidi et froid dans la pose de sommeil où je l'avais laissé.Pierre Loti (1850-1923)
Il l'aperçoit enfin, à une trentaine de mètres, n'ayant plus la force de se mouvoir, déjà raidi par le froid, et pouvant à peine râler un appel suprême.Louis Boussenard (1847-1910)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020