râle

définitions

râle ​​​ nom masculin

Bruit rauque de la respiration, chez certains moribonds. Un râle d'agonie.
Médecine Altération du bruit respiratoire, qui signale une affection pulmonaire.

râle ​​​ nom masculin

Petit échassier migrateur. Râle d'eau.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et l'instant d'après, voici qu'il râle, à cette même place, là sous nos yeux ; il est fini, sa tête retombe dans les roses.Pierre Loti (1850-1923)
Le pouce de l'avocat, adroitement et vigoureusement appliqué sur la gorge du moine, interrompit sa phrase, qui fut continuée par un sifflement qui ressemblait fort à un râle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais on distinguait très-bien les trépignements d'une lutte acharnée, des blasphèmes, un râle sourd et par intervalles des sanglots de femme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils se couchèrent sans dire un mot, éteignirent la lumière, fermèrent les yeux ; et bientôt deux ronflements inégaux, l'un plus profond, l'autre plus aigu, accompagnèrent le râle ininterrompu du mourant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ses doigts tordus entrèrent dans la terre, ses sanglots lui déchirèrent la gorge, dans un râle d'effroyable désespoir.Émile Zola (1840-1902)
Quelques sourds frémissements font croire à un lâche parmi les condamnés : ce qu'on avait pris pour des plaintes était le dernier râle de l'agonie.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Ceux-ci n'entendaient pas, le râle continuait, revenait, emportait tout ; pendant que, du dehors, arrivait la clameur d'ivresse des camarades qui mangeaient encore, sans pouvoir se rassasier.Émile Zola (1840-1902)
Quand il a passé, j'ai entendu son râle ; un mauvais souffle est arrivé jusqu'à moi, et je suis tombée.Émile Souvestre (1806-1854)
Mais elle en chercha un moins grosse ; celle-là, elle put la tenir d'une seule main, que le souffle des flancs ouvrait un peu, à chaque râle.Émile Zola (1840-1902)
À proximité dune petite éclaircie, il sarrêta tout frissonnant : son oreille aux aguets venait dentendre une voix plaintive, semblable au râle dun agonisant.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Il n'y a qu'un instant, je sortais de chez moi, quand j'entends comme le râle d'un agonisant...Émile Gaboriau (1832-1873)
Ses yeux prenaient une expression bestiale, presque mauvaise et ses paroles n'étaient plus qu'un râle.Georges Eekhoud (1854-1927)
Seuls les cris des blessés et le râle des mourants qui se tordent sur la neige, lui répondent.Joseph Marmette (1844-1895)
Un soir, il était enfermé depuis plus de deux heures, j'entendis un cri navré, comme un râle et en même temps le bruit d'une chute.Jules Lermina (1839-1915)
Au milieu des cauchemars que me donnait la fièvre, j'entendais un râle pareil à la plainte continue d'un enfant qui souffre.Émile Zola (1840-1902)
Il avait la face congestionnée, les lèvres sèches, et par moments il sortait de sa gorge comme un râle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et, en face du vieillard dont le râle emplissait la chambre d'un frisson, elle et son mari restèrent seuls.Émile Zola (1840-1902)
Il venait de parler, avec un râle dans la voix, avec un désespoir dans le cœur que son ami savait sincère.Paul Bourget (1852-1935)
Jusqu'à son dernier râle, ce pauvre chat restait la petite mère de tout son monde.Émile Zola (1840-1902)
Raphaël n'avait pas fait un seul mouvement ; seulement le râle était devenu plus sourd et bientôt même il cessa tout à fait.Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RASLE » s. m.

Oiseau de la grosseur d'un petit pigeon, qui a le bec long & le cou. Il y a des rasles noirs, & des rasles rouges ou de genest, que les Latins appellent ortygometra. Le rasle est un bon gibier. Il y a des rasles aquatiques, d'autres terrestres qui conduisent les cailles, comme dit l'Empereur Frederic II. dans sa Venerie.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 3 "Figurez-vous", épisode 3

Dans ce troisième épisode de « Figurez-vous », Julien Barret nous enseigne l’art de l’à-peu-près, arme absolue des humoristes.

Julien Barret 25/06/2021