ramoner

définitions

ramoner ​​​ verbe

verbe transitif Nettoyer en raclant pour débarrasser de la suie (les cheminées, les tuyaux).
verbe intransitif Alpinisme Se hisser dans une cheminée en poussant contre les parois.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ramone

tu ramones

il ramone / elle ramone

nous ramonons

vous ramonez

ils ramonent / elles ramonent

imparfait

je ramonais

tu ramonais

il ramonait / elle ramonait

nous ramonions

vous ramoniez

ils ramonaient / elles ramonaient

passé simple

je ramonai

tu ramonas

il ramona / elle ramona

nous ramonâmes

vous ramonâtes

ils ramonèrent / elles ramonèrent

futur simple

je ramonerai

tu ramoneras

il ramonera / elle ramonera

nous ramonerons

vous ramonerez

ils ramoneront / elles ramoneront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pierre suit le portier ; je me promène un moment dans la rue, et ne tarde pas à être appelé par une servante qui me donne deux cheminées à ramoner.Paul de Kock (1793-1871)
Allons, viens, petit, tu vas me ramoner cela avec soin, entends-tu ?Paul de Kock (1793-1871)
Il n'est pas de distraction qui puisse vous ramoner l'âme.Henry Murger (1822-1861)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAMONNER » v. act.

Nettoyer les tuyaux d'une cheminée, en faire tomber toute la suye. La police enjoint de faire ramonner les cheminées, de peur que le feu n'y prenne.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019