ravin

définitions

ravin ​​​ nom masculin

Petite vallée étroite à versants raides. Voiture tombée au fond d'un ravin.

synonymes

ravin nom masculin

ravine

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais il n'y avait guère de retour, ayant le ravin derrière soi, peu de chance de le repasser.Jules Michelet (1798-1874)
Mes chiens étaient éparpillés sur les bords d'un ravin profond, dans lequel nous aperçûmes un superbe boa.Paul de La Gironière (1797-1862)
Il semble maintenant appuyé à la montagne, bien qu'un ravin profond l'en sépare ; mais elle se déploie derrière lui, et au-dessus de lui, l'enserre, l'entoure, semble l'abriter, le caresser.Guy de Maupassant (1850-1893)
Vis-à-vis de lui, le chemin, gravissant la pente opposée du ravin, se relevait aussi brusquement qu'il s'était abaissé, et offrait des difficultés de même nature.George Sand (1804-1876)
On trouve parfois au matin une d'elles au fond d'un ravin, la gorge ouverte d'un coup de couteau, dépouillée de tous ses bijoux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il plaça le coffret dans le trou, qu'il combla de nouveau en ayant soin d'effacer de son mieux les traces de la fouille, puis il gravit la rampe du ravin.Paul Féval (1816-1887)
Les chênes, des deux côtés du ravin, entre-croisent leurs branches et répandent leur nuit en plein jour sur ces solitudes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Peut-être aurait-il échappé encore si ceux qui le portaient ne l'avaient laissé rouler dans un ravin profond, d'où il fut impossible de le retirer.Ernest Mercier (1840-1907)
Tout à coup nous l'entendîmes au fond d'un ravin, près de nous, qui parlait doucement à ses chevaux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je vous prends à témoin que s'il franchit le ravin, je me garderai de persécuter un homme si brave.George Sand (1804-1876)
A l'issue de chaque ravin latéral furent ménagés des bassins de colmatage, où les débris arrachés aux flancs des montagnes se déposèrent en strates annuelles.Élisée Reclus (1830-1905)
Quand il reviendra, attends-moi dans le ravin proche de l'arbre dhâk, au milieu de la plaine.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Il rit et dirigea ses buffles vers le ravin proche de l'arbre dhâk, lequel était tout couvert de fleurs d'un rouge doré.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Un ravin profond borde les bois du château ; il est creusé dans des rocs très escarpés et très sauvages.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Plus loin on découvrait une plaine assez étendue, dans laquelle une nombreuse arrière-garde, composée de cavalerie et d'infanterie légères, s'apprêtait à disputer le passage du ravin.Adolphe Thiers (1797-1877)
On ne pouvait songer à sortir, et il fut heureux que le pilote eût trouvé le ravin pour abriter l'aéronat contre le vent du sud-ouest qui soufflait en rafales.Henry de Graffigny (1863-1934)
Il y a même un coin, tout à fait inculte, qui forme ravin et qui se compose tout aussi bien qu'un grand paysage.George Sand (1804-1876)
Quelqu'un de vous sait qu'il est allé au ravin cette nuit pour affaire ; il n'est pas revenu.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Une fois il en découvrit deux qui ne se désunirent pas devant lui ; ils se tenaient par la taille, et marchaient en s'embrassant dans un ravin rempli de pierres.Guy de Maupassant (1850-1893)
On avait perdu ce temps à nous chercher dans la neige au fond du ravin.Jean Jacques Porchat (1800-1884)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAVIN » s. m.

Fosse, chemin creux cavé par la cheute des eaux. On se sert des ravins qu'on trouve tout creusez pour faire des tranchées, des lignes, des deffenses, ou des approches contre l'ennemi.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 15/09/2021