Email catcher

remontrer

définitions

remontrer ​​​ | ​​​ verbe transitif

En remontrer à (qqn) : se montrer supérieur à ; donner des leçons à. Il prétend en remontrer à son professeur.
Montrer de nouveau. Remontrez-moi ce modèle.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je remontre

tu remontres

il remontre / elle remontre

nous remontrons

vous remontrez

ils remontrent / elles remontrent

imparfait

je remontrais

tu remontrais

il remontrait / elle remontrait

nous remontrions

vous remontriez

ils remontraient / elles remontraient

passé simple

je remontrai

tu remontras

il remontra / elle remontra

nous remontrâmes

vous remontrâtes

ils remontrèrent / elles remontrèrent

futur simple

je remontrerai

tu remontreras

il remontrera / elle remontrera

nous remontrerons

vous remontrerez

ils remontreront / elles remontreront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle remontra sur scène, se sachant soutenue par la famille, les amis, les collègues et son amoureux.Ouest-France, Michèle BESSON, 27/08/2016
Il vint du monde, qui, voyant ce petit méchant monsieur ainsi dévergondé, lui remontrent & le menacent de la justice, vu son scandale.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Puis, elle s'abîma sous les flots, pour se remontrer en l'an soixante-neuf et s'abîmer encore une fois.Jules Verne (1828-1905)
Elle en remontre à sa cuisinière dans l'art de bouillir le pot au feu, et au domestique dans celui d'épousseter les meubles.Georges Eekhoud (1854-1927)
L'organisation s'est aussi pliée au contexte : le passe sanitaire sera demandé à l'entrée où seront remis des bracelets aux participants pour leur éviter de remontrer plusieurs fois leur sésame.Ouest-France, Aurélie DUPUY, 16/09/2021
D'autres ont fait le choix de ne pas remontrer leur famille.Ouest-France, Charlotte HERVOT, 13/07/2020
Aucune bonne parole ne put la déterminer à remontrer sa figure.Émile Zola (1840-1902)
Cette dame lui remontra qu'il n'y avoit nulle proportion dans l'âge, et que cette, jeune veuve pourroit être l'arrière-petite-fille de celui qui la vouloit épouser.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
La rétrospective en images des principaux événements a remontré des visages disparus.Ouest-France, 27/01/2016
Remis qu'il fut au consistoire, il y alla ; & on lui remontra que cela n'étoit pas beau de battre sa femme.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Elle avait lu beaucoup de romans ; mais, pour l'exaltation ou la subtilité des sentiments, elle en eût remontré aux plus habiles romanciers.George Sand (1804-1876)
Si on veut remontrer la pente, il faudra remonter le niveau collectivement tant en défense qu'en attaque.Ouest-France, 26/09/2021
C'est devant un bon feu crépitant qu'ils ont été reçus par un nonagénaire qui, par son énergie, pourrait en remontrer aux plus jeunes.Ouest-France, 02/02/2021
On lui remontra les deux demoiselles riches, on renchérit sur leur compte.Paul Margueritte (1860-1918)
Il a su nous regalvaniser et pour éviter de nous faire du mal ne nous a pas remontré les images, juste remontré les erreurs sur les buts.Ouest-France, Eric HORRENBERGER, 07/05/2021
Un agent de la sûreté qui n'est pas capable d'en remontrer au plus habile acteur, pour se grimer, n'est qu'un policier médiocre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il remontra qu'une jeune fille ne peut faire son ami d'un homme épris d'elle.George Sand (1804-1876)
Motif récurrent : l'envie d'en remontrer, avec un adversaire dont on ne sait s'il est l'ennemi ou la vie elle-même.Ouest-France, Fabienne RICHARD, 19/07/2017
Je lui remontrai que, dans ce cas-là, nous en aurions reçu avertissement, et que le manque de nouvelles signifiait toujours bonnes nouvelles.George Sand (1804-1876)
Si les faits, examinés hier, remontent au 20 juillet, le tribunal a décidé de faire remontrer la prévention à six ans, comme le permet la loi.Ouest-France, Denis RIOU, 30/11/2020
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REMONSTRER » v. act.

& redupl. Monstrer de nouveau. On a été quelque temps qu'on ne monstroit point ce Tresor, on le remonstre à present.
 
REMONSTRER, signifie aussi, Enseigner une seconde fois. Il avoit oublié l'Arithmetique, il se la fait remonstrer. J'ay oublié le chemin, venez me le remonstrer.
 
REMONSTRER, signifie aussi, Prier humblement un superieur de faire reflexion sur ses ordres, sur ses jugements, d'avoir égard aux raisons qu'on luy propose, aux consequences d'une affaire. Le Parlement a remonstré au Roy la misere du peuple. Un Advocat remonstre à la Cour le bon droit de sa partie, son interest, l'injustice qu'on luy fait. Un Procureur du Roy commence ainsi ses requestes, Vous remonstre le Procureur du Roy, &c.
 
REMONSTRER, se dit aussi d'un superieur à un inferieur, quand il l'advertit doucement de son devoir. Un General prest de combattre remonstre à ses trouppes qu'il s'agit de l'honneur de l'Empire, &c. Il est de la charité Chrestienne de remonstrer à son frere avec modestie, de le remettre dans le bon chemin.
 
REMONSTRÉ, ÉE. part. pass. & adj.
So British... ou pas ! Glamour Glamour

Synonyme de charme, sensualité, élégance, le terme glamour est facilement identifié comme un mot provenant de l’anglais ; il est d’ailleurs récent en...

Dr Orodru 09/09/2021