réprouvé

 

définitions

réprouvé ​​​ , réprouvée ​​​ nom

Personne rejetée par la société. ➙ paria. Vivre en réprouvé. —  Religion Personne rejetée par Dieu. ➙ damné.
 

synonymes

réprouvé, réprouvée nom

hors-la-loi, paria

[Religion] damné, déchu, maudit

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me moquais quelquefois des ministres et je donnais cours à ce penchant ironique que j'ai toujours réprouvé en moi.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je n'existe plus, je suis abandonné, réprouvé, renié !...Émile Gaboriau (1832-1873)
Vous êtes triste d'être protégée par un réprouvé comme moi ; vous voudriez ne pas être obligée de me mépriser, le mépris gêne la reconnaissance !Émile Souvestre (1806-1854)
Pas un homme honnête dans l'île ne tendrait encore la main au réprouvé.Georges Eekhoud (1854-1927)
Toutefois il ne doit pas être réprouvé par homme quelconque, à tort et à travers.Anatole France (1844-1924)
La situation de réprouvé qu'on lui faisait lui était au contraire odieuse.Théodore Duret (1838-1927)
Il s'indignait à préciser ces idées, à se découvrir si isolé, si réprouvé, si désarmé contre tous, dans l'exaltation de son amour exceptionnel et effréné.Fernand Vandérem (1864-1939)
Entre une femme de si haute vertu et le baronnet réprouvé, que pouvait-il y avoir encore de commun ?William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Jamais, non, jamais, notre famille n'a eu ni lien, ni rapport avec le réprouvé dont il vient de prononcer le nom abominable.George Sand (1804-1876)
Seulement, il ne sert que s'il est réprouvé et réprimé.Émile Durkheim (1858-1917)
L'amour n'est-il pas réprouvé partout ailleurs que dans le mariage ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Malgré ces réflexions, la volonté efficace de ne point faillir à nos devoirs et de ne rien tenter qui pût être réprouvé par la conscience prévalut dans nos âmes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais il faut maintenir le principe, à savoir que l'homicide de soi-même doit être réprouvé.Émile Durkheim (1858-1917)
Les députés conservateurs ont réprouvé l'accord de décembre 2005 et ne peuvent donc soutenir des propositions provenant de cet accord.Europarl
Tel que je suis, misérable réprouvé, elle me préfère encore à tous les chérubins du paradis.Daniel Lesueur (1854-1921)
La légende, qui ne veut que des couleurs tranchées, n'a pu admettre dans le cénacle que onze saints et un réprouvé.Ernest Renan (1823-1892)
Quiconque n'y répond pas est un réprouvé, frappé d'anathème et dévoué au glaive.Volney (1757-1820)
La pitié de la petite sainte pour le réprouvé s'était-elle réellement transformée en un sentiment plus tendre ?Émile Souvestre (1806-1854)
Quant à son caractère, il était peu stoïque ; et il montrait pour la nourriture un penchant qu'eût réprouvé son patron.Théophile Gautier (1811-1872)
Enfin il aperçut la maison, qu'il abordait par ses derrières, et si forte était sa prévention qu'il trouva à cette maison une face de réprouvé.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Afficher toutRéduire
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020