paria

 

définitions

paria ​​​ nom

En Inde, Individu hors caste, dont le contact est considéré comme une souillure. ➙ intouchable.
au figuré Personne méprisée, écartée d'un groupe. Vivre en paria.
 

synonymes

paria nom masculin

exclu, marginal

misérable, défavorisé

maudit, réprouvé

[en Inde] hors-caste, intouchable

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je pense aussi aux trois années que j'ai passées ici, à mon existence de paria !Georges Darien (1862-1921)
Un conseil de brahmanes serait beau prenant en main la cause du paria.Victor Hugo (1802-1885)
Nul espoir de triomphe dans la lutte du fond de l'ombre, cette lutte du paria qui n'a sur lui que les regards de la haine.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Je demeurai là huit ans, sans voir personne, et menant une vie de paria.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les travailleurs, qui sont les grandes victimes de ses options, condamneront ces politiques, qui les plongent de plus en plus dans la misère et en font des paria.Europarl
Je parie deux louis, lui dit-il, à un coup, que vous ne faites pas cette bille-là (et la bille était assez belle) ; la personne paria et gagna.Paul de Kock (1793-1871)
Mais la main de fer avec laquelle il dirige le pays a fait de ce pays un paria international.Europarl
Or la femme est un être humain et social ; elle a donc un droit absolu à cette égalité sans laquelle, dans la société, elle ne serait qu'une paria.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
C'était en juillet 1809 ; il paria 3,000 livres sterling (75,000 francs) qu'il parcourrait en 1,000 heures consécutives un espace de 1,000 milles.Ernest Deharme (1838?-1916)
Dioulou était un paria : paria il avait vécu, paria il devait mourir.Jules Lermina (1839-1915)
Merci de m'avoir attiré chez vous– mais je m'y sens un « outcast », un paria.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Ils portent un réseau sur la bouche, de peur d'avaler, dans une mouche, une ame en souffrance, et ils laissent mourir de faim un paria !Volney (1757-1820)
Pour la première fois, ce paria, ce souffre-douleurs, avait connu le sentiment de l'égalité, de la justice.François Coppée (1842-1908)
Il dort comme un ermite ou comme un paria dans un vallon, au bout d'un sentier désert.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
S'il pense que nous le voyons comme une sorte de lépreux ou de paria, il se trompe, car nous sommes en fait entièrement sur la même longueur d'ondes.Europarl
Tout se réunissait pour l'exclure : une grille infranchissable le séparait de ce jardin enchanté, le long duquel il errait comme un paria.Auguste Angellier (1848-1911)
Rembrandt paria avec le bourgmestre qu'il graverait une planche avant que le domestique fût revenu.Eugène Muller (1826-1913)
Dournof, désormais, n'était plus une sorte de paria, reçu par pure bienveillance dans une société supérieure à son rang.Henry Gréville (1842-1902)
Alors, dans son abandon de paria, atteinte à ses plus intimes pudeurs de femme et révoltée contre l'injustice, elle étrangla les sanglots qui lui montaient à la gorge.Émile Zola (1840-1902)
Il est un paria pour le plus grand nombre, mais il est un peintre de talent pour un groupe qui s'augmente tous les jours.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020