Email catcher

ronron

Définition

Définition de ronron ​​​ nom masculin

familier Ronflement sourd et continu. Le ronron d'un moteur.
au figuré Monotonie, routine. Le ronron de la vie quotidienne.
Petit grondement régulier du chat lorsqu'il est content. Faire ronron. ➙ ronronner.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot ronron

Décaler c'est d'abord, par principe, rejeter le cliché, le ronron des évidences.Études théâtrales, 2009, Jean-Marie Villégier, Martial Poirson (Cairn.info)
Il se berçait au ronron de ses prévisions heureuses, pensait tout haut, déjà isolé parmi nous dans sa fête particulière.Henri Barbusse (1873-1935)
Et au calme, même si le tap-tap des bricoleurs remplace parfois le ronron des voitures.Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 13/04/2020
Pour peu que l'animal réponde à ces affections par un regard, un ronron, la vieille fille oublie les tristesses de la solitude.Champfleury (1821-1889)
Pourquoi donc avoir encore introduit dans l'accompagnement cette espèce de ronron qui veut imiter le bruit du rouet ?Hector Berlioz (1803-1869)
Cahiers ouverts et ronron de l'ordinateur qui occupe l'espace sonore.Ouest-France, 01/07/2020
Le ronron du chat roulé devant le feu, et le crépitement des bûches où dansaient d'étranges lueurs, troublaient seuls le silence.Maurice Level (1875-1926)
Le plus souvent, c'est le grand air, bien loin du ronron de la machine à coudre et des clientes trop exigeantes.Ballast, 2020, Rémi Larue (Cairn.info)
Pour l'analysant, l'interprétation arrive avec une note de surprise, toujours mauvaise, car elle est coupure et réveil dans le ronron de ses énoncés.Champ Lacanien, 2018, Radu Turcanu (Cairn.info)
Mais vois un peu notre infériorité, ni toi ni moi ne savons faire ronron.Lucien Biart (1828-1897)
Et pour ceux qui n'aimeraient pas son ronron, ce mythe automobile ressortira bientôt d'usine en 100 % électrique.Ouest-France, Léa DELAPLACE, 26/08/2021
Le moteur émet un ronron à peine perceptible, troublant pour le conducteur mais surtout pour le piéton qui n'entend rien.Ouest-France, 20/06/2012
Un sortilège auquel on s'abandonne avec des ronrons de chat.Revue française de psychanalyse, 2017, Sylvain Prudhomme (Cairn.info)
La plainte s'était changée en une sorte de ronron bourdonnant qui semblait venir de chaque point de l'étendue.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Pas étonnant que ces boîtes à ronron traversent son nouvel ouvrage.Ouest-France, Loïc TISSOT, 13/10/2015
C'étaient les documentaires animaliers continuant leur ronron pendant le sommeil des justes ou des bandits.Vacarme, 2015, Emmanuel Burdeau (Cairn.info)
L'énergie nationale s'endort dans ce ronron archaïque et vain : apprendre, copier, réciter.Gustave Le Bon (1841-1931)
Cette mise en forme est tellement systématique qu'elle génère une sorte de ronron ritualisé dont le lecteur du xxie siècle sort quelque peu somnolent.Le Temps des Médias, 2013, Hélène Duccini (Cairn.info)
D'autres sont plus attristés de quitter l'étang, la valse de l'eau et le ronron du pédalo.Ouest-France, Léa DELAPLACE, 19/08/2021
Aujourd'hui, plusieurs éléments craignent que ce ronron installe l'équipe dans un confort chloroformé.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, Julien SOYER, 01/10/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.