Email catcher

rossignol

définitions

rossignol ​​​ nom masculin

Oiseau passereau, au chant varié et harmonieux.
Instrument pour crocheter les portes.
familier Livre invendu, sans valeur. —  Objet démodé. De vieux rossignols en solde.

synonymes

rossignol nom masculin

crochet, passe-partout, passe (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un moment elle s'arrêta dans sa promenade : un rossignol chantait au sommet d'un hêtre.Albert Delpit (1849-1893)
Le printemps, un ruisseau, un saule, un rossignol, – c'est à peu près le bonheur pour qui n'y croit plus.Victor Cherbuliez (1829-1899)
L'empereur se rend compte que l'oiseau mécanique ne possède pas chant aussi mélodieux que le véritable rossignol.Ouest-France, 22/07/2016
Les rossignols chantaient au bord de la pièce d'eau ; les fleurs s'épanouissaient sous la rosée.George Sand (1804-1876)
Et qui osera nous dire qu'aucune langue humaine soit aussi belle, aussi étendue, aussi variée que le chant mystérieux du rossignol ?George Sand (1804-1876)
Est-ce que j'aimerais mieux le tambour que le rossignol ?Mademoiselle George (1787-1867)
Un rossignol qui se pose sur une fenêtre, — cela ne se voit pas tous les jours ni même toutes les nuits de mai.Albert Cim (1845-1924)
Autre capture intéressante : celle d'un rossignol philomèle, début août.Ouest-France, 20/08/2020
Le chant du rossignol, au contraire, me faisait penser aux allures théâtrales.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Tel le rossignol quand il prend congé, en fin d'été, à grande tristesse.Joseph Bédier (1864-1938)
Selon lui, le marché des vers de farine est lucratif, les éleveurs d'oiseaux déboursant par exemple des milliers de dollars pour nourrir leurs cardinaux ou leurs rossignols.Ouest-France, 31/05/2021
Le rossignol chanta si magnifiquement, que l'empereur en eut les larmes aux yeux.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Ses œufs, spécifiques, portent une signature : il s'agit d'un couple de rougequeues noirs, appelés également les rossignols des murailles.Ouest-France, 18/04/2021
Celui-ci recherche le chant du rossignol ; cet autre ne veut entendre que le cri du hibou.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Les rossignols ce sont 70 ans d'un savant mélange de tradition et de modernité, de professionnalisme et de lâcher-prise, d'histoire et de jeunesse.Ouest-France, 13/08/2019
Observation des migrateurs (coucous, rossignols, pouillots et tourterelles des bois), présence d'un accompagnateur.Ouest-France, 23/04/2014
Mais le rosier cria au rossignol de se presser plus étroitement contre les épines.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le rossignol philomèle est également une espèce protégée présente à l'étang.Ouest-France, 12/08/2018
On entendait des concerts d'allégresse, ceux du rossignol, du coucou qui se répondaient d'un instrument à l'autre.Ouest-France, 05/06/2015
L'histoire est celle d'un rossignol enfermé dans une cage dorée, dans un somptueux palais.Ouest-France, 22/07/2016
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROSSIGNOL » s. m.

Petit oiseau qui chante agreablement au printemps. Un des grands plaisirs de la campagne, c'est d'ouïr chanter le rossignol ; & on dit d'un homme qui chante bien, qu'il chante comme un rossignol. Nicod dit que ce mot vient de luscinia ou lusciniola.
 
ROSSIGNOL de l'orgue, est un jeu qui imite le rossignol, lequel n'est plus gueres en usage.
 
On appelle ironiquement & par antiphrase un asne, un rossignol d'Arcadie.
 
ROSSIGNOL, est aussi un instrument de Serrurier qui leur sert à ouvrir des portes, & qui est deffendu.
 
ROSSIGNOL, est aussi un coin de bois que l'on fait entrer à force dans des mortaises qui sont trop longues, quand on veut serrer quelque piece de charpente.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021