rossignol

 

définitions

rossignol ​​​ nom masculin

Oiseau passereau, au chant varié et harmonieux.
Instrument pour crocheter les portes.
familier Livre invendu, sans valeur. —  Objet démodé. De vieux rossignols en solde.
 

synonymes

rossignol nom masculin

crochet, passe-partout, passe (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A peine le vert veut-il montrer le nez ; pas un rossignol encore : enfin l'hiver le 17 d'avril.Madame de Sévigné (1626-1696)
Avec sa fièvre, son amour, son repentir, elle ne pouvait vivre dans cette solitude rustique où sifflait gaiement le merle, où chantait amoureusement le rossignol.Arsène Houssaye (1815-1896)
Caroline s'appuya comme une statue contre la porte du jardin pour entendre le rossignol, dont la voix sereine passait et repassait sur le bruit des eaux murmurantes du château.Léon Gozlan (1803-1866)
La valse avait des enroulements capricieux, interminables ; et toujours une phrase très douce montait le clavier, se perdait dans un trille de rossignol ; puis des voix sourdes reprenaient, plus lentement.Émile Zola (1840-1902)
Un couple parfait, c'est celui du rossignol ; les deux parents couvent, chacun à leur tour.Remy de Gourmont (1858-1915)
Le rossignol ne s'inspire pas de ta mâle beauté, et les fleurs ne s'ouvrent pas sous ton austère influence.George Sand (1804-1876)
J'avais l'esprit ouvert au sentiment du beau ; je pouvais chanter comme le rossignol, sans m'expliquer mes propres accents, mais avec la puissance de l'inspiration sauvage.George Sand (1804-1876)
Alors monta des vignes, sur lesquelles la nuit de printemps s'était posée, la voix du rossignol.Romain Rolland (1866-1944)
Ce n'était pas sans scrupule que j'avais eu l'idée d'avoir à moi un rossignol, jamais, pour le simple plaisir, je ne m'y serais décidé.Jules Michelet (1798-1874)
Les oiseaux, éveillés, contemplent avec ravissement cette figure mélancolique, à travers les branches des arbres, et le rossignol ne veut pas faire entendre ses cavatines de cristal.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Et le rossignol aussi est inspiré de la lumière, tellement qu'en captivité, seul, privé d'amour, elle suffit pour le faire chanter.Jules Michelet (1798-1874)
Enfin, que des oiseleurs, par un raffinement barbare, crèvent les yeux à un rossignol : sa voix n'en devient que plus mélodieuse.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il semble que tout se taise pour écouter et recueillir avidement cette voix brûlante de désirs et palpitante de joies que le rossignol exhale.George Sand (1804-1876)
C'est de tous côtés, de tous les arbres, des voix d'oiseaux, et mon charmant musicien, le rossignol de l'autre soir, chantant encore près du noyer du jardin.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je n'ai jamais fait de voyage si triste : temps admirable, nature toute parée, rossignol chantant, nuit étoilée ; et tout cela, pour qui ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Antithèses sur antithèses, mots entre-choqués, pointes, jolies exagérations, cliquetis de paroles, quand on l'écoute, on croit entendre le ramage d'un rossignol.Hippolyte Taine (1828-1893)
Cette rose et ce rossignol, il les destinait à la princesse, tous deux furent donc placés dans deux grands écrins d'argent et envoyés chez elle.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Un rossignol qui se pose sur une fenêtre, — cela ne se voit pas tous les jours ni même toutes les nuits de mai.Albert Cim (1845-1924)
Le printemps, un ruisseau, un saule, un rossignol, – c'est à peu près le bonheur pour qui n'y croit plus.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ici nouveau silence de nos haleines à peine entendues ; puis vint la page du rossignol, aussi mélodieuse que l'oiseau.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROSSIGNOL » s. m.

Petit oiseau qui chante agreablement au printemps. Un des grands plaisirs de la campagne, c'est d'ouïr chanter le rossignol ; & on dit d'un homme qui chante bien, qu'il chante comme un rossignol. Nicod dit que ce mot vient de luscinia ou lusciniola.
 
ROSSIGNOL de l'orgue, est un jeu qui imite le rossignol, lequel n'est plus gueres en usage.
 
On appelle ironiquement & par antiphrase un asne, un rossignol d'Arcadie.
 
ROSSIGNOL, est aussi un instrument de Serrurier qui leur sert à ouvrir des portes, & qui est deffendu.
 
ROSSIGNOL, est aussi un coin de bois que l'on fait entrer à force dans des mortaises qui sont trop longues, quand on veut serrer quelque piece de charpente.
Le mot du jour Vaccinodrome Vaccinodrome

Court-on plus facilement quand on n'en a qu'une que quand on en a deux ? On peut légitimement se poser la question, car le dromadaire, qui n'a qu'une bosse, est étymologiquement le « (chameau) qui court ». Son nom fait partie de la famille du grec dromos « course ».

Édouard Trouillez 08/01/2021