Email catcher

rugir

Définition

Définition de rugir ​​​ verbe

verbe intransitif
(lion, fauves) Pousser des rugissements.
(personnes) Pousser des cris terribles. ➙ hurler. Rugir de colère.
(choses) Produire un bruit sourd et violent.
verbe transitif Proférer avec violence, avec des cris. Rugir des injures.

Conjugaison

Conjugaison du verbe rugir

actif

indicatif
présent

je rugis

tu rugis

il rugit / elle rugit

nous rugissons

vous rugissez

ils rugissent / elles rugissent

imparfait

je rugissais

tu rugissais

il rugissait / elle rugissait

nous rugissions

vous rugissiez

ils rugissaient / elles rugissaient

passé simple

je rugis

tu rugis

il rugit / elle rugit

nous rugîmes

vous rugîtes

ils rugirent / elles rugirent

futur simple

je rugirai

tu rugiras

il rugira / elle rugira

nous rugirons

vous rugirez

ils rugiront / elles rugiront

Synonymes

Synonymes de rugir verbe transitif et intransitif

[félin] feuler, [tigre] rauquer (rare)

[personne] crier, hurler, tonitruer, tonner, vociférer, gueuler (familier)

[moteur, etc.] gronder, mugir, ronfler, vrombir

Exemples

Phrases avec le mot rugir

Les services des espaces verts ont fait rugir les tronçonneuses toute la journée.Ouest-France, 07/03/2017
On attend, légèrement inquiet, parfois aux abois : à partir de ces légers signes, quand le lion va-t-il rugir et puis bondir ?Le Carnet PSY, 2016, Sabine Fos Falque (Cairn.info)
C'est comme si elles avaient une satisfaction à regarder leurs mâles rugir contre cette femelle indomptable.La Cause du désir, 2017, Guy Briole (Cairn.info)
On aurait dit que le lion avait deviné leurs intentions, car il recommença à rugir.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Puis, tout meurtri, à demi étouffé, hors d'état de rugir, il fut déposé à la porte de la maison.Jules Verne (1828-1905)
Enfin, les moteurs vont pouvoir à nouveau rugir sur la piste.Ouest-France, 27/07/2021
Regardez donc, au plein jour de la séance, ce petit garçon faire le lion et rugir devant vous !La Revue Lacanienne, 2011, Christiane Lacôte-Destribats (Cairn.info)
C'est une joyeuse occasion et quand je rugirai dans l'air, je me propose d'en faire part à toutes les étoiles.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les enfants du village, sont venus, mardi, sur la pointe des pieds, écouter une dernière fois les lions rugir.Ouest-France, 25/08/2017
Ainsi a-t-il fait rugir la réaction face au mouvement de l'histoire en marche.Nouvelle Revue d'esthétique, 2011 (Cairn.info)
C'est le troupeau dont chaque membre fait le même geste de fuir, de mordre ou de rugir.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il y avait la souris qui voulait rugir comme le lion et la mouche bien plus maligne que des animaux bien plus gros qu'elle !Ouest-France, 12/07/2021
Et les hippopotames entendirent mon appel et vinrent avec les béhémoths jusqu'au pied du rocher, et rugirent hautement et effroyablement sous la lune.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
On a entendu rugir la tempête soulevée par son geste iconoclaste.Humanisme, 2010, Jean-Paul Escande (Cairn.info)
Ils ont même entendu le lion rugir et l'éléphant barrir, souvenirs d'une très belle journée.Ouest-France, 29/04/2014
Vous aimerez également la profondeur des basses, que vous pourrez faire rugir d'une simple pression sur la télécommande.Ouest-France, Pierre-Antonny DUGOR, 18/11/2020
Pendant quatre jours et quatre nuits, elles devaient ainsi rugir sans arrêt.Michel Zévaco (1860-1918)
Il est génial mon frère, il sait faire des tas de bruits avec sa bouche, hennir, rugir, braire, caqueter.Spirale, 2013, Jean-Pierre Xiradakis (Cairn.info)
Voir plus grand, faire rugir un moteur de plus en plus puissant plaît à son tempérament posé.Ouest-France, Gaëlle LOUIS, 18/09/2017
Une fois à terre, je m'éloignai du château ; je voulais gagner une allée couverte, pour y rugir à l'aise ; le ciel blanc me gênait.Louis Ulbach (1822-1889)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RUGIR v. neut.

qui ne se dit que pour exprimer les cris des lions. Il n'y a personne qui ne s'effraye d'entendre rugir un lion. Ce mot vient du Latin rugire.
 
RUGIR, se dit figurément du bruit que fait un puissant qui menace, qui est en colere, & de quelques autres bruits estonnants. Cet homme est prompt, & rugit comme un lion, quand on le choque. La mer irritée, les vents & les flots rugissent.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le décodeur Le décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022