satyrique

 

définitions

satyrique ​​​ adjectif

Des satyres.
Antiquité Drame satyrique : pièce tragicomique issue du culte dionysiaque.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce tour est très-satyrique, et sa simplicité même ajoute à ce qu'il a de piquant.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Une marque dans les sourciliers, comme un peu de souffrance satyrique.Gustave Coquiot (1865-1926)
Pour confirmer ce qu'elle disoit, elle apporta pour exemple la simplicité avec laquelle elle avoit produit quelques années auparavant un sonnet qui étoit bien plus satyrique.Bussy-Rabutin (1618-1693)
On n'a jamais vu là une intention ironique ou satyrique.Johannès Weber (1818-1902)
J'ignorois alors combien peu il en faut pour être méchant, plaisant et satyrique, quand on tourne en dérision ce qu'il y a de plus respectable dans le monde.Joseph Fiévée (1767-1839)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SATYRIQUE » adj. m. & f. & subst.

Qui fait des Satyres, qui est medisant, qui offense par des traits picquans :
 
Mais c'est un Satyrique, il le faut laisser là,
 
dit le même Regnier. Cet Auteur a bien le stile, le genie satyrique. Les Satyriques sont souvent sujets aux bastonnades.
 
On appellé aussi le Cabinet Satyrique, le Parnasse Satyrique, un Recueil de plusieurs vers lascifs & obscenes de quelques Poëtes modernes.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020