scorbut

 

définitions

scorbut ​​​ nom masculin

Maladie due à l'insuffisance de vitamine C dans l'alimentation.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsqu'ils sont à bord, ils prennent soin de leur santé ; ils sont pourvus de remèdes, surtout de citrons, pour les garantir du scorbut.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Un jour, ceux-là d'entre nous restés ici sous la terre à cause du scorbut, seront éveillés par un bruit de pioches et de pelles.Ernest Myrand (1854-1921)
Des symptômes prochains de scorbut se manifestèrent en lui, et ses jambes se couvrirent de taches blanchâtres.Jules Verne (1828-1905)
Si cette maladie est appelée, par exemple, le scorbut, toutes les maladies seront le scorbut.Charles Anglada (1806-?)
La navigation fut favorisée par un temps splendide, circonstance heureuse, car le scorbut avait fait de tels ravages parmi les matelots qu'il en restait bien peu en état de travailler.Jules Verne (1828-1905)
La satisfaction fut générale, il n'était personne à bord qui ne souffrît de rhumes tenaces et violents, ou qui ne fût attaqué du scorbut.Jules Verne (1828-1905)
Au reste, elle est d'une forte constitution : seulement le scorbut a fait noircir ses dents, dont quelques-unes même sont gâtées.Astolphe de Custine (1790-1857)
On pourrait même leur donner encore à combattre le scorbut, les fièvres pourprées et les autres faveurs de ce genre que la nature nous a faites.Restif de La Bretonne (1734-1806)
S'il arrive qu'un malade ait quelques-uns de ces symptômes, il sera malade du scorbut, et on ne pensera pas seulement aux maladies qui ont les mêmes symptômes.Charles Anglada (1806-?)
Les malades n'ont plus que le souffle, et quelques-uns, parmi ceux que le scorbut n'a pas atteints, délirent.Louis Boussenard (1847-1910)
En 1709, la rigueur de l'hiver, et la misère qu'elle occasionna, causèrent différentes maladies, et principalement le scorbut.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Il importe, en effet, pour les hivernants, d'avoir une vie active, une hygiène sévère et une alimentation spéciale, sous peine de contracter de graves maladies, notamment le scorbut.Louis Boussenard (1847-1910)
La plupart de ces malheureux attaqués de peste et scorbut, n'ont cessé de vivre, que quand les vers ont eu gagné leurs intestins.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Le scorbut est accompagné d'une douzaine de symptômes dont il y en a beaucoup de communs à d'autres maladies : cela n'importe.Charles Anglada (1806-?)
Les maladies se mirent dans tous les quartiers, et principalement le scorbut et les fièvres malignes, causées par les extrêmes chaleurs.Richard de Bury (1730?-1794?)
Grâce à la rigueur de la saison, par des températures allant jusqu'à -27 degrés, les affections de poitrine, la dyssenterie, le scorbut, puis le typhus, exerçaient des ravages incroyables.Émile Bouant (1847-1926)
Le 22 mai, le scorbut apparut sur les vaisseaux et ne tarda pas à faire des progrès alarmants.Jules Verne (1828-1905)
Il y a plus ; rien ne prouve que le scorbut ait existé à l'époque où les médecins traitaient la maladie cardiaque.Charles Anglada (1806-?)
Mais la maladie, le scorbut, les a fait tomber comme tombe la neige dans un tourbillon, et les gens de l'île nous ont repoussés.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quarante-cinq autres personnes étaient atteintes du scorbut ; la limonade et le vin en suspendaient seuls les funestes progrès.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SCORBUT, ou Scurbut, ou Schoerbuth » subst. masc.

Maladie qui prend ordinairement sur la mer, & qu'on appelle pourtant d'un autre nom mal de terre. Elle est contagieuse, & vient de pourriture, de la corruption de l'air marin, des salines qu'on mange, du vin pur qu'on boit, & des meschantes eaux. Elle s'attaque particulierement aux gencives, où elle cause des enfleures & des ulceres. Elle fait tomber les dents, rend l'estomach depravé, & cause grande puanteur d'haleine. On n'en guerit gueres qu'en prenant terre, ou en se frottant du sang des tortuës de mer, & en usant du jus d'orenges, de citrons & de cocos, ou selon Matthiole, de la bistorte, autrement cochlearia. Les peuples voisins de la mer Baltique sont fort sujets à ce mal. La Norvege produit des meures qui sont souveraines pour le guerir. On envoye les malades dans les bois où elles croissent, afin qu'ils y en mangent tout leur saoul ; & on les y laisse jusqu'à tant qu'ils se portent bien, à ce que dit Bartholin. Ce mot est Hollandois, & pris des Danois, qui appellent cette maladie crobut, c'est à dire, ventre rompu ; en Alleman scormunt, c'est à dire, os rompu, ou bouche rompuë, parce qu'elle fait souffrir les hypocondres & les gencives. Menage.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020