serpente

 

définitions

serpente ​​​ nom féminin

Technique Papier très fin et transparent servant à protéger les gravures des livres.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et je commence à monter par un étroit sentier qui serpente dans la cendre et dans la lave, va, vient et revient, escarpé, glissant et dur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une muraille d'illusions complaisantes les empêchait de voir le vide au-dessus duquel serpente, accroché au rocher, l'étroit sentier de l'humanité.Romain Rolland (1866-1944)
On stagne, on piétine dans l'ouvrage conquis, cette étrange voie en démolition qui serpente dans la plaine et qui va de l'inconnu à l'inconnu.Henri Barbusse (1873-1935)
La vigne serpente autour de leurs troncs, s'élève avec eux et s'enlace à chacune de leurs branches.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Notre petite colonne s'engage dans une route muletière qui serpente tantôt sur les crêtes, tantôt sur les flancs de la montagne.Joseph Vilbort (1829-1911)
On y trouve quatre fleuves, comme dans le paradis terrestre, plus un cinquième qui serpente sept fois entre les autres.Éliphas Lévi (1810-1875)
Il reconnaît tous les rochers de l'aride plage ; il reconnaît la rivière qui serpente au loin.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Une rivière serpente à quelques pas d'ici, et un jeune amateur convaincu doit me conduire sur ses rives.Charles Des Écores (1852-1905)
Et les jeunes filles le suivent dans le sentier qui serpente à travers les airelles et les lichens argentés.Hector Bernier (1886-1947)
Après ces quatre heures passées dans les fenouils, nous arrivons au bord d'une gigantesque crevasse qui serpente dans le pays : un ravin, un gouffre au fond duquel roule un torrent.Pierre Loti (1850-1923)
La cascade est formée par les eaux d'une petite rivière qui serpente dans la coupée de plusieurs montagnes fort élevées, et sa chute peut avoir cinquante à soixante toises.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Maxence envoya son fiacre l'attendre à quelque distance, et s'engagea dans l'allée des piétons qui serpente autour des lacs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mansour s'enfonçait dans les roseaux, par le sentier qui serpente autour des flaques immobiles, lorsqu'il s'aperçut que ses chiens le suivaient.Hector France (1837-1908)
A travers ce marais, qui pouvait avoir un mille d'étendue, et où s'élevaient, çà et là, des huttes de castors, serpente un ruisseau d'eau vive.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Notre ligne serpente dans le haut du ravin : le terrain est en contre-bas devant moi, et on ne voit rien dans cet abîme de ténèbres où il plonge.Henri Barbusse (1873-1935)
La montagne qui porte le château descend en angle saillant jusqu'au village, et ce village forme un demi-cercle assez régulier, à travers lequel serpente le ruisseau.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Elle remplit les bas-fonds de la fosse, et serpente ensuite, en larges veines denses, dans toutes les directions.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Son territoire était fertile, et arrosé par une petite rivière qui serpente l'espace de sept ou huit lieues entre deux prairies.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Sur la troisième face du château, par derrière, c'est encore le jardin anglais, où la rivière serpente avec mille sinuosités, parmi les peupliers et les érables planes.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Un mince sentier serpente sous la colonnade des fûts énormes et se laisse à peine deviner parmi les fougères arborescentes qui le couvrent de leurs palmes.Adolphe Retté (1863-1930)
Afficher toutRéduire
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020